Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/04/2012

Porte de Brandebourg

La porte de Brandebourg (Brandenburger Tor en allemand) se situe à l'entrée ouest de l'ancien Berlin et est un symbole de la ville, mais fut pendant presque trois décennies le symbole de la division de la ville : le monument faisait partie intégrante du mur de Berlin. Elle fut érigée par Carl Gotthard Langhans  pour le roi de Prusse Frédéric-Guillaume II. Elle fut construite de 1788 à 1791 dans le style néoclassique, en s'inspirant du Propylée de l'Acropole d'Athènes.

 

Porte de Brandebourg 05

La porte termine l'avenue Unter den Linden et remplace une porte précédente qui y avait été construite en 1734. Elle fait 26 mètres de haut, 65,5 mètres de large et a une profondeur de 11 mètres. Elle comprend cinq passages et deux maisonnettes. Jusqu'à ce que le Kaiser fût déposé, celui-ci était le seul à pouvoir passer avec son véhicule sous le passage central.

Porte de Brandebourg 04

En 1793, elle est couronnée du quadrige de Johann Gottfried Schadow  figurant la déesse de la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux. Cette statue a été réalisée en cuivre. En 1806, elle est emportée par Napoléon qui veut l'installer à Paris. Après la chute du Premier Empire, le quadrige retourne à Berlin, où il est restauré et agrémenté d'un nouveau symbole de pouvoir (l'aigle prussien). Le quadrige a retrouvé, après bien des débats, son aigle et sa croix de fer, attributs guerriers dessinés par Karl Friedrich Schinkel à la demande du roi Frédéric-Guillaume III.

Porte de Brandebourg 02

Après la Seconde Guerre mondiale, on fit poser une copie en plâtre. En effet, lors de la bataille de Berlin, des soldats allemands s'étaient réfugiés derrière le quadrige d'où ils tiraient et la statue fut gravement endommagée. Seuls deux chevaux échappèrent à l'attaque. Le 21 septembre 1956, le magistrat de la ville de Berlin décida de reconstruire l'unique ancienne porte de la ville encore debout. La rénovation fut terminée le 14 décembre 1957.

Porte de Brandebourg 01

À la partition de la ville, la porte de Brandebourg se situe dans la Zone est. Avec la construction du mur de Berlin, le 13 août 1961, celle-ci se retrouve au milieu du No Man's Land gardé par les soldats de RDA et ne peut donc plus être traversée ni à l'est ni à l'ouest. Tandis que la vue sur l'édifice à partir de Unter den Linden (secteur Est) n'était entravée par aucun dispositif de sécurité (sauf des barrières), celle à partir du secteur Ouest (Straße des 17. Juni) était gâchée par le mur de béton d'environ 3 mètres de hauteur qui cachait la base du monument aux Berlinois de l'ouest. Lors de leurs venues en visite officielle à Berlin-Ouest, les dirigeants occidentaux (tel que le président Kennedy en juin 1963) avaient pris l'habitude de prononcer régulièrement des discours devant la porte. C'est pourquoi, les autorités de la RDA faisaient alors installer des tentures (souvent des drapeaux de l'État est-allemand ou des étoffes rouges) entre les piliers du monument, afin d'en obstruer la vue aux habitants de Berlin-Est éventuellement trop curieux.

Porte de Brandebourg 03

Durant la séparation, l'aigle qui trônait au-dessus du quadrige en haut de la porte fut retiré. Il retrouva sa place lors de la réunification.

Tous les événements importants de l'histoire de Berlin sont liés à la porte de Brandebourg comme symbole de la ville, mais aussi de l'État. Ainsi, c'est sous la pression de plus de 100 000 personnes que vingt-huit ans après sa construction, le mur fut enfin rouvert au niveau de la porte le 22 décembre 1989.

Porte de Brandebourg 05

Le 3 octobre 2002, la porte de Brandebourg a été enfin dévoilée lors de joyeuses festivités après vingt-deux mois de rénovation. Auparavant, elle avait été longtemps négligée et elle était régulièrement endommagée pendant les festivités du Nouvel an où de nombreuses personnes y montaient.

Porte de Brandebourg 06

© Photos tous droits réservés

Un quadrige est un char antique à deux roues, attelé de quatre chevaux de front, généralement utilisé pour les courses. Ce terme désigne également une statue représentant un quadrige, ou même un arc de triomphe surmonté d’un quadrige.

Quadrige de Berlin, surmontant la Porte de Brandebourg, enlevé par Napoléon en 1806 puis agrémenté de l'aigle prussien et remis sur la porte en 1814, suite à la chute du Premier Empire.

source : wikipedia

 

Je vous souhaite une très bonne semaine

Commentaires

Salut Laurent, je profite de mon timide retour pour te féliciter pour ce bel article.Ce magnifique endroit que j'aurais pu visiter en mars si je n'avais pas vécu les évènement que tu connais était en fête le 31 décembre dernier pour le passage en 2012 où Kim Wilde était l'une des invitée d'honneur.Bonne semaine, bises...

Écrit par : JP.M | 23/04/2012

Un bien bel article pour décrire cette porte oh ! combien célèbre.

Je t'embrasse et te souhaite un bon lundi, ici c'est pluie et vent.

Écrit par : Laudith | 23/04/2012

Merci, tes photos et ton article sont très intéressant. Un peu d'histoire bien documentée est un +
Bisous
Jacqueline

Écrit par : Jacqueline | 23/04/2012

une porte célèbre ..je vois que tu as fait de belles découvertes mon lolo malgré ce ciel bien gris ..gros bisous de ton amie et bonne nuitttttt..ma belle fille accouche mercredi donc je garde le petit théo à partir de demain ..

bisous de mamie gâteuse lol

Écrit par : marithé | 23/04/2012

tu as été faire un tour à berlin, mon fils à fait sont armée labas
bisous
raymonde

Écrit par : peintrefiguratif | 24/04/2012

Les commentaires sont fermés.