Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2013

Eugénie les Bains

une reprise d'archives de 2011

 


 

Maison Typique Landes 01

une maison typique des Landes

 

La ferme aux grives 01

 

La ferme aux grives 02

photos Tous droits réservés ©


Eugénie-les-Bains (en occitan Las Aigas, « les eaux ») est une commune française, située dans le département des Landes et la région Aquitaine.

Située au sud-est du département des Landes, à 25 km au sud-est de Mont-de-Marsan, à 15 km à l'ouest d'Aire-sur-l'Adour et à 50 km au nord de Pau, Les terres de la commune font partie du vignoble de Tursan et sont arrosées par le Bahus, affluent de l'Adour.

 

Les eaux thermales de « Saint-Loubouer », connues depuis les romains, sont appréciées de Montaigne et d'Henri IV.

L'impératrice Eugénie de Montijo profite de ses nombreux déplacements à Biarritz pour y prendre les eaux et participe en 1861 à la l'inauguration de la nouvelle commune d'Eugénie-les-Bains ainsi nommée en son honneur et créée à partir d'un quartier de Saint-Loubouer. Deux sources alors baptisées Impératrice et Christine-Marie. Leur température à l'émergence est de 20 à 38 °C, et leur composition est :

  • source Impératrice : sulfatée, bicarbonatée sodique
  • source Christine-Marie : sulfurée, sulfatée sodique, calcique, magnésienne, riche en plancton thermal

En 1862, l'impératrice, accompagne son mari Napoléon III venu inaugurer la nouvelle ligne de chemin de fer Tarbes-Morcenx. Surprise par le mauvais temps, l'impératrice trouve refuge sans se présenter chez Marthe-Alice Pouypoudat, fermière des environs de Saint-Loubouer. La réputation des roulades à la farce de caille et de jambon de Chalosse, spécialité de Marthe-Alice Pouypoudat dont elle garde jalousement le secret, est déjà parvenu aux oreilles de l'impératrice. Le mauvais temps perdurant, cette dernière demande à se restaurer. La fermière n'a pas reconnu l'impératrice, mais ne doute pas avoir affaire à une grande dame. Sans doute impressionnée, et poussée par l'envie de faire encore mieux, elle a l'idée d'ouvrir une de ses miches en train de finir de cuire dans le four à pain, et d'y glisser la fameuse roulade encore chaude. Elle découpe ensuite ce pâté en tranches et l'offre à son invitée en l'arrosant d'une sauce salmis préparée avec du vin de Tursan rouge de sa vigne. L'impératrice est conquise et une amitié se noue entre les deux femmes, qui entretiennent par la suite une correspondance régulière. En remerciement de sa généreuse hospitalité, Eugénie invite Marthe-Alice à l'Exposition Universelle de Paris de 1867. On lui présente à cette occasion le maître-queue du palais des Tuileries à qui elle révèle gracieusement le secret de sa recette par amitié pour l'impératrice. La cour en est ravie et donne à la recette le nom de « Pain Farci en Croûte Belle Crinoline ». Marthe-Alice Pouypoudat est aujourd'hui considérée comme l'une des premières grandes cuisinières landaises dont la renommée est « montée » jusqu'à Paris.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nie-les-Bains

07:00 Publié dans Blog, Loisirs/Culture, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eugénie-les-bains, landes, aquitaine | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.