Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2013

Nouvelles octobre 2013

voilà quelque temps que je n'avais pas donné de mes nouvelles

 

La saison s'est bien passée

je suis parti 4 jours en formation, "communication téléphonique" : je n'ai pas appris grand chose, le groupe était sympa, la formatrice idem

dans la foulée, 1 semaine dans le Nord, Lille et puis quelques incursions en Belgique (Anvers, Ostende, Bruges), j'ai beaucoup aimé, en plus il faisait beau...

mention particulière pour le Boots à Anvers le samedi soir ...

du 4 au 8 octobre, séjour à Munich, très bien, j'ai pu m'apercevoir que les cours d'allemand m'étaient utiles pour comprendre et pour m'exprimer, mais il reste encore du travail!!!

Le week end du 13 octobre, j'étais dans l'Aveyron, le dimanche 13 j'ai fait une randonnée d'environ 13 kms. Départ de Sainte Genevièvre sur Argence : dommage, car il faisait du brouillard et une petite bruine! L'année passée il y avait eu également du  brouillard, et nous n'avons rien pu voir des paysages des Causses.

Le week end du 20 octobre, j'étais dans les Landes, chez ma cousine. Nous avons eu du beau temps, et nous avons bien profité.

J'ai commencé à travailler jeudi 24 octobre. Le premier jour, avec 2 collègues, nous avons pris une voiturette électrique, et nous avons mis des draps dans les gites dans le village de gites : fou rire assuré! Nous sommes la même équipe, et nous nous entendons bien. Des moments "rush", et des moments calmes.

Pas vraiment de temps pour publier sur le blog, ni trop de motivation ...

Je vous souhaite une très bonne semaine.

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nouvelles, mon journal de bord, journal de bord, travail, 2013, formation | | |  Facebook | | |

24/10/2013

Travail octobre 2013


Je travaille, à nouveau, à partir de ce matin

au Cap d'Agde,

en tant qu'agent d'accueil

dans le cadre de rencontres nationales et internationales d'Echecs

bonne fin de semaine!!

07:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blog, mon journal de bord, journal de bord, travail, cap d'agde, nouvelles | | |  Facebook | | |

23/10/2013

Eugénie les Bains

une reprise d'archives de 2011

 


 

Maison Typique Landes 01

une maison typique des Landes

 

La ferme aux grives 01

 

La ferme aux grives 02

photos Tous droits réservés ©


Eugénie-les-Bains (en occitan Las Aigas, « les eaux ») est une commune française, située dans le département des Landes et la région Aquitaine.

Située au sud-est du département des Landes, à 25 km au sud-est de Mont-de-Marsan, à 15 km à l'ouest d'Aire-sur-l'Adour et à 50 km au nord de Pau, Les terres de la commune font partie du vignoble de Tursan et sont arrosées par le Bahus, affluent de l'Adour.

 

Les eaux thermales de « Saint-Loubouer », connues depuis les romains, sont appréciées de Montaigne et d'Henri IV.

L'impératrice Eugénie de Montijo profite de ses nombreux déplacements à Biarritz pour y prendre les eaux et participe en 1861 à la l'inauguration de la nouvelle commune d'Eugénie-les-Bains ainsi nommée en son honneur et créée à partir d'un quartier de Saint-Loubouer. Deux sources alors baptisées Impératrice et Christine-Marie. Leur température à l'émergence est de 20 à 38 °C, et leur composition est :

  • source Impératrice : sulfatée, bicarbonatée sodique
  • source Christine-Marie : sulfurée, sulfatée sodique, calcique, magnésienne, riche en plancton thermal

En 1862, l'impératrice, accompagne son mari Napoléon III venu inaugurer la nouvelle ligne de chemin de fer Tarbes-Morcenx. Surprise par le mauvais temps, l'impératrice trouve refuge sans se présenter chez Marthe-Alice Pouypoudat, fermière des environs de Saint-Loubouer. La réputation des roulades à la farce de caille et de jambon de Chalosse, spécialité de Marthe-Alice Pouypoudat dont elle garde jalousement le secret, est déjà parvenu aux oreilles de l'impératrice. Le mauvais temps perdurant, cette dernière demande à se restaurer. La fermière n'a pas reconnu l'impératrice, mais ne doute pas avoir affaire à une grande dame. Sans doute impressionnée, et poussée par l'envie de faire encore mieux, elle a l'idée d'ouvrir une de ses miches en train de finir de cuire dans le four à pain, et d'y glisser la fameuse roulade encore chaude. Elle découpe ensuite ce pâté en tranches et l'offre à son invitée en l'arrosant d'une sauce salmis préparée avec du vin de Tursan rouge de sa vigne. L'impératrice est conquise et une amitié se noue entre les deux femmes, qui entretiennent par la suite une correspondance régulière. En remerciement de sa généreuse hospitalité, Eugénie invite Marthe-Alice à l'Exposition Universelle de Paris de 1867. On lui présente à cette occasion le maître-queue du palais des Tuileries à qui elle révèle gracieusement le secret de sa recette par amitié pour l'impératrice. La cour en est ravie et donne à la recette le nom de « Pain Farci en Croûte Belle Crinoline ». Marthe-Alice Pouypoudat est aujourd'hui considérée comme l'une des premières grandes cuisinières landaises dont la renommée est « montée » jusqu'à Paris.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nie-les-Bains

07:00 Publié dans Blog, Loisirs/Culture, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eugénie-les-bains, landes, aquitaine | | |  Facebook | | |

10/10/2013

Absence Aveyron et travail

voilà quelques jours que je n'avais pas donné de mes nouvelles,

 

je pars à partir de demain dans l'Aveyron, retour mercredi dans la journée, et pas d'internet sur place

demain matin je reprends les cours d'allemand, soit  2h30, 1h allemand intermédiaire et 1h30 allemand "débutant", je ne peux plus le dire ... vu que j'entame ma 3ème année

j'ai pu voir les progrès la semaine dernière à Munich, mais il reste encore beaucoup à faire ...

 

***

 

en ce qui concerne le travail, j'ai eu la confirmation pour un CDD du 24 octobre au 03 novembre au Cap d'Agde, comme agent d'accueil, j'en dirai plus dans un autre article,

comme l'année passée, pour les rencontres nationales et internationales d'Échecs.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

18:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nouvelles, aveyron, journal de bord, mon journal de bord, 2013, travail | | |  Facebook | | |

09/10/2013

Bien rentré Munich octobre 2013

bien rentré hier soir de Munich,

journées chargées, nous avions un programme de visites d'amis et famille de mon ami,

dans l'ensemble beau temps

Oktoberfest : ça vaut vraiment le coup!!!!

13:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : munich, münchen, allemagne, deutschland, journal de bord, nouvelles, mon journal de bord | | |  Facebook | | |

04/10/2013

Absence Munich octobre 2013

Nouvelle absence ...

Je vais à Munich, entre autres pour Oktoberfest et pour voir les amis ...

Retour prévu mardi prochain à Toulouse,

je vous souhaite une très bonne fin de semaine.

07:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : absence, absence munich, münchen, journal de bord, mon journal de bord, blog | | |  Facebook | | |

02/10/2013

Lille septembre 2013

800px-Lille2013.jpg

 Place du Général-de-Gaulle La Colonne de la Déesse, la Vieille Bourse et le Beffroi

 

 

Lille est une commune du nord de la France, préfecture du département du Nord et chef-lieu en région Nord-Pas-de-Calais. Surnommée la « Capitale des Flandres », Lille est, avec ses 227 560 habitants au dernier recensement de 2010, la principale ville, aux côtés de Roubaix, Tourcoing et Villeneuve-d'Ascq, de Lille Métropole Communauté urbaine, intercommunalité qui regroupe 85 communes et compte environ 1,2 million d'habitants. Dans sa partie française, l'unité urbaine de Lille est au quatrième rang en France par sa population, avec 1 015 744 habitants au 1er janvier 2010, derrière Paris, Marseille et Lyon, et son aire urbaine est la cinquième de France avec 1 158 306 habitants. Plus largement, elle appartient à une vaste conurbation formée avec les villes belges de Mouscron, Courtrai, Tournai et Menin qui a donné naissance en janvier 2008 au premier Groupement européen de coopération territoriale, l'Eurométropole Lille Kortrijk Tournai, qui totalise plus de 2 100 000 habitants. Avec les villes de l'ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, elle participe aussi à un ensemble métropolitain de plus de 3,7 millions d'habitants, appelé « aire métropolitaine de Lille ».

 

Son nom en ancien français (L’Isle), comme en flamand français (Rysel [ri:səl], et Rijsel [reɪsəl] en néerlandais; de « ter Yssel ») proviendrait de sa localisation primitive sur une île des marécages de la vallée de la Deûle où elle a été fondée. Lille et ses environs appartiennent à la région historique de la Flandre romane, ancien territoire du comté de Flandre ne faisant pas partie de l'aire linguistique du flamand occidental. Ville de garnison, Lille a connu une histoire mouvementée du Moyen Âge à la Révolution française. Connue pour avoir été la ville la plus assiégée de France, elle a appartenu successivement au comté de Flandre, au royaume de France, à l'État bourguignon, au Saint-Empire romain germanique et aux Pays-Bas espagnols avant d'être définitivement reprise par la France au terme de la guerre de Succession d'Espagne. Elle est encore assiégée en 1792 lors de la guerre franco-autrichienne et très durement éprouvée par les deux conflits mondiaux du XXe siècle au cours desquels elle est occupée.

 

Cité marchande depuis ses origines, manufacturière depuis le XVIe siècle, la révolution industrielle en fait une grande capitale industrielle, principalement autour des industries textiles et mécaniques. Leur déclin, à partir des années 1960, ouvre une longue période de crise et ce n'est qu'à partir des années 1990 que la reconversion vers le secteur tertiaire et la réhabilitation des quartiers sinistrés donnent un autre visage à la ville. La construction du nouveau quartier d'affaires Euralille à partir de 1988 avec la construction de tours de bureaux qui placeront Lille comme seconde ville d'affaire de province, l'arrivée du TGV en 1993 et de l'Eurostar en 1994, le développement d'un pôle universitaire qui accueille au début des années 2000 près de 100 000 étudiants. Le classement Ville d’art et d’histoire en 2004 et les manifestations de Lille 2004, Capitale européenne de la culture, constituent les principaux symboles de ce renouveau

 

 

 source et article complet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lille

 

10:55 Publié dans Blog, Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lille, 2013 | | |  Facebook | | |

30/09/2013

Bien rentré fin septembre 2013

bien rentré de vacances!
 
stage à Montreuil,
puis une semaine dans le Nord,
 passage en Belgique,
 à Compiègne,
et aussi en Auvergne au retour ...
 
je ferai, assez rapidement, un article détaillé...
 
 
 
j'espère que vous allez bien,
 
  je vous souhaite une très bonne semaine!!!

 

10:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : journal de bord, mon journal de bord, 2013 | | |  Facebook | | |

21/09/2013

Archives - motards au centre de vacances 2

mercredi soir : je vais être seul ces 3 jours qui viennent, et en plus nous accueillons un prêt d'institution (un groupe) de vendredi soir à dimanche matin : 20 motards! J'ai bloqué les logements ce jour... je ferai un compte rendu...


La semaine dernière 3 couples de motard sont restés une nuit au centre de vacances : bonne lecture.

 

En milieu de semaine, j'ai reçu un coup de téléphone de D.L. (un de mes anciens responsables). Tout d'abord,  j'ai eu la surprise de l'avoir au téléphone, et  ensuite, j'ai eu la surprise quand il m'a annoncé qu'il venait avec des amis motards, et qu'il m'a demandé si on avait de la place.. Vous pensez bien qu'on n'est pas complet en cette période, et que de toute façon j'avais l'intention de bien m'occuper d'eux. Il m'a dit qu'il allait en parler avec ses amis et qu'il me téléphonerait à nouveau. Je lui ai répondu qu'il me demande (nous sommes 3 le week-end).

Jeudi, c'est M.H.  qui a appelé, la femme de D. Elle venait au nouvelles, et m'a demandé quelques renseignements, le type de structures à disposition, s'il fallait les draps, si un boulanger venait. C'est là que j'ai su qu'ils allaient venir à 3 couples. J'ai proposé de les loger dans des logements à 6 lits... Ils voulaient savoir s'ils pourraient mettre la moto à côté (j'ai de suite pensé à l'année dernière,  à la même période : Motards au centre de vacances ). Elle a appelé à nouveau vendredi soir, et j'ai passé la réservation de suite après. J'ai prévu de les mettre pas trop loin de l'accueil (le même endroit où j'avais mis les motards de l'année dernière), comme ça ils pourraient mettre les 3 motos pas trop loin de leur logement, juste derrière la barrière du parking intérieur.

Ils sont arrivés samedi après la coupure de l'après midi. D.L. est arrivé le premier, tout sourire, avec un pantalon de cuir... J'ai embrassé M.H., ai sérré la main de D. Il m'a présenté ses amis, j'ai sérré les mains. Un des participants avait des bottes de moto sous son jeans, j'étais dans mon élément (comme vous vous imaginez très bien! LOL!). Comme l'année dernière, nous ne faisons plus les états des lieux à l'arrivée, pourtant... j'ai eu un grand plaisir à les accompagner et ils ont apprécié que je les accompagne, c'est une partie du travail que j'apprécie vraiment, le moment où les familles arrivent, nous à l'accueil nous sommes le premier visage qu'ils voient, autant qu'il soit chaleureux! J'ai montré l'intérieur de la structure en dur, ça leur a convenu. J'ai discuté un bon petit moment (s'il y avait des moustiques, par exemple!). Je leur ai souhaité un très bon séjour. Je m'en revenais à l'acceuil, quand je me suis aperçu que j'avais gardé les clés de la structure dans ma main. J'ai fait demi tour, et j'ai vu D. à qui j'ai donné les clés. Il allait sur le parking, c'est là que j'ai vu les 2 BMW 1200, et la Goldwing. De bonnes motos pour faire de la route! Je suis retourné à l'accueil, ils partaient en balade, c'est là que M.H. est venue me demander s'il y avait un badge pour le portail (j'avais oublié de leur donner le plan avec le code! Où avais-je la tête, LOL!). Elle a rigolé en disant à D. "Laurent a fait son travail à moitié" : sourire!

Le lendemain, M.H. est venue régler dans la matinée. Ensuite,  j'ai vu qu'ils étaient autour des motos, en train de se préparer. J'ai discuté un peu avec les motards. Ils ne sont pas restés longtemps au bout du compte (juste pour une nuit).

 

Je garde un bon souvenir du week-end dernier, j'ai vu des personnes vraiment sympa : les motards sont sympa!

19/09/2013

Archives - motards au centre de vacances 1

Je suis tout seul pour faire les départs et les arrivées ce vendredi et samedi.

Ma collègue a affecté les logements mardi (quand j’étais en repos), et donc je savais que je devais recevoir 7 familles aujourd’hui ( pour le week-end). Les logements étaient attribués, donc un nom et un numéro. En fait, je ne fais que donner les clés, et indiquer où se trouve le logement quand une famille arrive (plus quelques explications, mais beaucoup moins depuis une semaine).

 

Voilà le décor planté.

 

Vers 17h30, je vois un motard tout en cuir arriver, avec sa femme. Vous pouvez me croire que j’ai fait mon meilleur sourire (non, je blague, j’accueille pareil tout le monde…). Qu’elle n’est pas ma surprise de voir un autre couple arriver, tout en cuir, et motards aussi. Bottes, pantalon, c’est ça que j’ai vu tout d’abord…(je sais me tenir quand même!).

 

Je commence à prendre leurs papiers (dont la  réservation), et je vois qu’on les a mis à des logements qui ne sont pas à côté (quand on nous appelle avant, il est tout à fait faisable de mettre à côté, on dit « jumeler »). Je leur demande s’ils veulent être à côté (question dont je connaissais la réponse à l’avance) c’était pas grand chose, et pourtant ça leur faisait plaisir.  J’ai changé pour un 1er logement juste à côté de l’accueil … et je regarde mon tableau des clés, j’avais celui à côté libre (ça tombait bien !). Le 1er motard qui m’a donné les papiers me dit «cette famille va arriver tard, ils nous ont donné leurs papiers ». Donc, c’est 3 familles à loger. « Bien sûr » est ma réponse. J’ai pu donner 2 logements à côté, et un en face (pas mal, pour la famille qui allait arriver tard). J’ai donné les clés aussi pour le logement en face.

Je donne les clés, les cartes magnétiques pour les repas, leur donne un plan en soulignant le code pour entrer et sortir, où est l’accueil, les plats à emporter.

Depuis dimanche dernier, il y a des arrivées tous les jours, donc nous n’accompagnons plus pour faire un état des lieux (il se fait à l’oral, avec la feuille correspondante, s’il y a un problème, la famille vient nous le dire). J’avais fait comme ça pour les arrivées jusque là (une ou deux exceptions près).

Vous comprendrez bien que je suis serviable, et que je me suis fait un plaisir d’aller leur montrer un logement. Puis ils apprécient (ceux qui arrivent) qu’on les accompagne, et qu’on les prenne en charge.

J’ai fait les quelques pas pour aller avec eux aux logements, j’ai discuté avec eux (je ne sais pas me taire dans ces cas là, toujours quelque chose à dire, que voulez vous déformation professionnelle ! LOL). Je leur ai ouvert les toiles (ils dorment sous toile), et puis ensuite la structure en dur (coin cuisine, et coin sanitaire). Ca leur a plu de suite. Ils ont même plaisanté à propos d’un rangement en hauteur : « un lit superposé » trop drôle. Je les ai laissé, en leur souhaitant un bon séjour, et en leur disant que mon prénom c’était Laurent (ben oui, Monsieur, ça va bien un moment…).

Je reviens à l’accueil, et je devais ouvrir un logement pour le soir, juste à côté des leurs. Ils avaient amené les motos à côté, et j’ai pu voir que d’autres motards étaient arrivés. J’ai salué tout le monde, quand je suis passé à nouveau, un m’a serré la main, sont sympas les motards !

Je reviens à l’accueil, une dame vient me voir : "ma cafetière est entartrée", je lui demande son logement :  je lui dis : « je viens avec vous, on va faire un échange ». Des logements sont vacants, je n’ai pas de stock, j’ai pris une cafetière dans un logement vide, et la lui ai donnée. Je suis allé avec elle, et ai fait l’échange (son logement était dans assez près de ceux des motards).  Me revoilà sur le chemin de l’accueil, un des motards m’arrête pour me demander un service : j’ai bien aimé comme il m’a dit «  Monsieur Laurent… ». Je lui réponds, « je vais voir ce que je peux faire »… J’ai pris une initiative (rien de bien compromettant), et avec pas grand chose, me suis présenté : « vous ne m’avez pas vu, et vous ne me connaissez pas » : sa femme m’a répondu : « je ne vous dis pas merci » : trop drôle !

Ils étaient prêts pour aller à la plage, leur but du séjour. Je leur ai souhaité une bonne soirée, et leur ai dit à demain.

Demain sera un autre jour, je vous raconterai !

 

 (06/09/2008)

07:00 Publié dans Blog, Bons plans, Coup de coeur/Coup de griffe, Motards en bottes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : archives, motards, cuir, bottes de cuir | | |  Facebook | | |