Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/08/2014

Caryl Ferey - Mapuche

 Un des derniers livres que j'ai lus (j'ai le temps l'après midi ou le soir ...)

un vrai coup de cœur, pour l'histoire et pour l'auteur : je lis en ce moment un autre des ses titres : Utu

 

product_9782070130764_195x320.jpg

 

Jana est Mapuche, fille d un peuple indigène longtemps tiré à vue dans la pampa argentine. Rescapée de la crise financière de 2001-2002, aujourd hui sculptrice, Jana vit seule à Buenos Aires et, à vingt-huit ans, estime ne plus rien devoir à personne.
Rubén Calderon aussi est un rescapé, un des rares «subversifs » à être sorti vivant des geôles clandestines de l'École de Mécanique de la Marine, où ont péri son père et sa jeune sœur, durant la dictature militaire.
Trente ans ont passé depuis le retour de la démocratie. Détective pour le compte des Mères de la Place de Mai, Rubén recherche toujours les enfants de disparus adoptés lors de la dictature, et leurs tortionnaires...
Rien, a priori, ne devait réunir Jana et Rubén, que tout sépare. Puis un cadavre est retrouvé dans le port de La Boca, celui d'un travesti, « Luz », qui tapinait sur les docks avec « Paula », la seule amie de la sculptrice. De son côté, Rubén enquête au sujet de la disparition d une photographe, Maria Victoria Campallo, la fille d un des hommes d affaires les plus influents du pays. Malgré la politique des Droits de l'Homme appliquée depuis dix ans, les spectres des bourreaux rôdent toujours en Argentine. Eux et l'ombre des carabiniers qui ont expulsé la communauté de Jana de leurs terres ancestrales...

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Serie-Noire/T...

 

 

09:06 Publié dans Coup de coeur/Coup de griffe, Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mapuche, caryl ferey, livre, thriller, coup de coeur | | |  Facebook | | |

11/08/2014

Bottes du jour

boot. © Tous droits réservés. Merci à / thanks to Esther Lin, photographe et designer

photo en grand format/ big size picture (on clique)

elle a une galerie de photos sur Flickr : le lien pour cette page :

she has a photo gallerie on Flickr : the link for the page :

Flickr : Galerie de all elbows

04/08/2014

Deorro - Five Hours

 

http://youtu.be/MF6JvbfYI-8

07:00 Publié dans Bons plans, Coup de coeur/Coup de griffe | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : deorro, five hours, coup de coeur, musique | | |  Facebook | | |

01/08/2014

Sander van Doorn, Martin Garrix, DVBBS - Gold Skies

 

 

http://youtu.be/OGeaEI1BFMs

06:29 Publié dans Coup de coeur/Coup de griffe, Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sander van doorn, martin garrix, dvbbs, gold skies, aleesia | | |  Facebook | | |

28/07/2014

Le garde républicain...

Le garde républicain, droit dans ses bottes…

Toute une histoire se cache derrière les bottes des gardes républicains…

Quel fidèle lecteur omnilogiste n'a pas vu lors des cérémonies officielles ou pour les défilés du 14 juillet ces célèbres cavaliers escortant les autorités, à cheval comme à moto ?

Si les diverses couleurs des tenues frappent l'œil, il en est de même de ces bottes si particulières, que nous allons ici étudier de plus près.

 

 

Dotant les effectifs des 1er et 2ème régiment d'Infanterie, basés dans plus d'une quinzaine de « quartiers » (au sens militaire du terme) à Paris et Nanterre, dotés d'escadrons motocyclistes, d'une fanfare à cheval, de Compagnies de Sécurité et d'Honneur, ainsi que divers service « annexes » mais néanmoins essentiels (État-Major, maréchal ferrant, etc.), ceux-ci sont en effet chaussés de hautes bottes noires, avec un éperon en sus pour les cavaliers.

En cherchant bien, nous trouverons aussi les pieds de certains policiers eux aussi dotés de ces bottes, notamment parmi les pelotons de motards.

 

Les gendarmes les appellent « les limoges », puisque c'est là bas que sont fabriquées ces bottes françaises, par le célèbre bottier au nom pourtant bien peu français de J.M.Weston, qui a remporté l'appel d'offre depuis 1975.

L'impétrant, après avoir renseigné sa fiche de mesure comportant tout de même 8 données, recevra quelques mois plus tard deux paires taillées sur mesure dont il lui faudra bien prendre soin…
Il lui faudra en effet attendre 5 ans pour avoir droit à une nouvelle paire.

Ce sont les cavaliers qui usent le plus leurs bottes, alors même qu'ils ne marchent pas beaucoup, puisque la monture le fait pour eux. Mais justement, pour cela, elle transpire, et en outre le frottement du cuir « qui respire » contre le cuir « qui vit » provoque une usure prononcée.

Et durant tout sa durée de vie, la botte doit briller. Elle est cirée avec zèle (mais pas vernie : c'est interdit), y compris semelle, fer avant, lisse et coutures. Et gare à celui qui n'y veille pas de près car il se le verra vertement rappeler par sa hiérarchie !

La botte elle-même est taillée dans un cuir de veau pleine fleur de qualité tanné au Moulin Follet de St Léonard de Noblat, dans un bain d'écorces de châtaignier et de québracho, un bois d'Amérique latine très solide et surtout très riche en tanins durant un an, le rendant imputrescible et imperméable.

Le cuir est ensuite découpé selon le gabarit obtenu avec les mensurations du bénéficiaire, cambré manuellement sur une forme en bois, la semelle est ensuite cousu selon le procédé dit Goodyear.

L'entretien de la botte sera ensuite à la charge du Garde Républicain, y compris pour d'éventuelles grosses réparations qu'il fera faire chez le fabricant ou chez tout (très) bon artisan de son choix.

Et le tout pour un prix somme toute raisonnable, puisqu'il est possible d'acquérir une paire neuve quasi semblable à celle de nos gendarmes et policiers pour 1 430 €.

Bon, j'espère que vous n'en n'avez pas plein les bottes après la lecture de cet article…

 

merci particulier à Damien, qui m'a autorisé à publier son article

http://omnilogie.fr/O/Le_garde_républicain,_droit_dans_ses_bottes...

21/07/2014

Mathieu Goguel - Danger public

Un des derniers livres que j'ai lus : un vrai coup de coeur!

Polar motard : Danger Public !

Danger Public - Mathieu Goguel"Jeudi 17 octobre 2002. Paris est toujours bloqué, ce qui n'empêche pas certains de bosser. Bertin, Toussaint et Fred n'ont pas le choix: le deux-roues est leur seul moyen de rallier l'institut médico-légal, où doit avoir lieu l'autopsie de Gérard Boucheron"...

Sur fond de périph saturé, de capitale à l'agonie, de vitrines défoncées à coup de BMW, Mathieu Goguel nous plonge ici dans un Paris noir et violent, pour un polar de motard à grand renfort de racaille, de brigade criminelle, d'enquêtes et de faits divers. La fiction emprunte à la réalité 2002 ses éléments pour quelques heures de plaisir à dévorer un vrai policier : où le gentil est un flic motard, le suspens permanent, la mort toujours au rendez-vous et Baupin "un gros con". La 500 GSE croise la roue avec la Speed Triple, le Monster S4 ou la BM R1100 GS. La moto est ici reine du jour et de la nuit.

Le tout se lit comme une Tequila frappée à l'envie, par petite rasade au gré des chapitres 'Paris roule-t-il', 'Sortie de piste', 'Permis de tuer' ou cul sec, la main sur la gorge et les tripes serrées jusqu'au dernier embouteillage.

Mathieu Goguel signe ici à 32 ans son premier roman, après avoir cumulé les casques de consultant, responsable marketing, globe-trotteur, éditeur et fondateur de Start-Up...

Le site ouebe ouvert à l'occasion vaut également le détour, notamment pour y parcourir les premiers des 166 chapitres : www.polar-motard.com

A découvrir en poche, aux éditions Terre de Brume : 9,75 € en librairie ou à commander en ligne (1,5 € de frais de port).
ISBN : 2-84362-187-9

 source de l'article :

12/07/2014

David Guetta - Lovers On The Sun

 

http://youtu.be/EpbjEttizy8

09/07/2014

Sur la route ce matin

Ce matin, je quittais le village de Montblanc, dans l'Hérault.

A la sortie du village, direction Béziers, je vois un motard en face de moi ... je reconnais la moto,  sacoches sérigraphées en jaune... un motard de la gendarmerie en civil?

Je quitte le village, et m'engage sur le pont qui traverse l'autoroute A75, je jette un œil sur la voie à ma droite (voie de ralentissement, en courbe, qui vient de l'autoroute, et qui rejoint le rond point que je venais de quitter...). Quatre motos des forces de l'ordre, et une voiture... J'ai reconnu des motos des douanes, et me suis pensé "ils escortent une voiture, ils vont aller se stationner sur l'aire de la DDE autoroute ...". Cela n'a pas loupé! Je vais jusqu'au rond point suivant, et (vous vous doutez?) je fais le tour complet, pour revenir sur mes pas... Je ne change pas, je sais! Que faire? Je m'engage sur l'aire de la DDE, l'air de rien, jette un coup d'œil, vois des motards qui sont déjà descendus des motos, les motos sur le côté... j'essaye de faire un demi tour (l'ai de rien), ça ne passe pas, je m'engage carrément entre les motos, et vais faire mon demi-tour un peu plus loin. J'en profite pour ne rien louper, un des motards a un crane rasé (pas mal du tout dans son bel uniforme). Je ne peux pas rester là, ça aurait l'air suspect ... Je termine mon demi-tour, mate bien les uniformes et les bottines de cuir ... j'en prends plein les yeux, le temps d'un instant, et je reprends ma route ...

J'en garde un bon souvenir encore en tapant ce petit compte-rendu,

à bientôt pour de nouvelles aventures!

05/07/2014

Aloe Blacc - The Man

http://youtu.be/fm660vIn8Tg

Mon coup de cœur du moment!

06:36 Publié dans Coup de coeur/Coup de griffe, Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | |

30/06/2014

Sia - Chandelier

>

 

http://youtu.be/hM_TU836BNM

 

06:43 Publié dans Coup de coeur/Coup de griffe, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sia, chandelier | | |  Facebook | | |