Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/05/2013

Dominique Maisons - Rédemption

un des derniers livres que j'ai lus : un vrai coup de coeur ...

51Cw0QAHo6L._SL500_AA300_.jpg

 

Entre divinités vaudou et trafic d'art, une diabolique machination est en marche. Quand on demande à Rochat, un flic habitué aux affaires compliquées, d'enquêter sur la mort de son ami Richard Pellicomo, il flaire le mauvais coup. A raison, car Richard n'est pas une victime ordinaire. Ecrasé par son rôle de mage vaudou et excédé par la convoitise que suscitent ses dons, le mort a décidé de se venger. Paul Rochat se retrouve au coeur d'une machination des plus étranges. Le jour, il doit lutter contre des assassins surdoués, la nuit contre ses propres démons. Dernier rempart face à des fanatiques prêts à tout, sa rédemption lui coûtera cher, trop cher... 

12/04/2013

Ingrid Astier - Angle mort

Un des derniers livres que j'ai lus : un point de vue intéressant, une partie de l'histoire est racontée par le braqueur lui même ... J'ai accroché au bout de quelques chapitres, et je vous le recommande!

 

41NGzVQjj6L._SL500_AA300_.jpg

 

«Les armes, c'est comme les femmes, on les aime quand on les touche.»
Diego est braqueur, né à Barcelone. Il vit à Aubervilliers, dans une hacienda délabrée, avec son frère Archibaldo et des souvenirs. Leur soeur, Adriana, a fait d'autres choix. Artiste au cirque Moreno, elle rêve d'accro cher son trapèze à la tour Eiffel.
À Paris, un braquage que la police surveillait pour obtenir le flagrant délit tourne au massacre. La traque est lancée, du quai des Orfèvres au canal Saint-Denis, du port de l'Arsenal aux replis secrets d'Aubervilliers. La brigade criminelle du 36 et le 2e DPJ enquêtent. Les commandants Desprez et Duchesne, aidés de la Fluviale, essaient de démêler les fils. Un nom finit par tomber : Diego. Entre flingages et virées nocturnes Diego garde toujours un temps d'avance. Comment piéger celui que rien n'arrête ?
Tandis que l'enquête progresse, aussi implacable que le destin, des histoires cristallisent et les sentiments viennent bouleverser les liens de sang. Une tragédie effrénée, où rayonne le soleil noir de la liberté.

Ingrid Astier vit à Paris. Révélée par Quai des enfers (prix Paul Féval de la Société des gens de lettres, prix Lafayette, prix Polar en plein coeur, prix Sylvie Turillon), elle poursuit avec ce roman une fresque dédiée à Paris et à la Seine. Elle est la marraine de la brigade fluviale.
source : amazon.fr

20:42 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ingrid astier, angle mort, série noire, roman noir, roman, roman policier, policier | | |  Facebook | | |

05/04/2013

Paul Colize - Back Up

Le dernier livre que j'ai lu, pendant le voyage à Berlin :

une surprise, un vrai coup de cœur!

Moi qui aime la musique, l'histoire et les romans policiers :

 je me suis régalé de le lire, mieux : je l'ai dévoré!

 

81BCWWQG5iL._AA1500_.jpg

Quel rapport entre la mort en 1967 des musiciens du groupe de rock Pearl Harbor et un SDF renversé par une voiture à Bruxelles en 2010 ? Lorsque l’homme se réveille sur un lit d’hôpital, il est victime du Locked-in Syndrome, incapable de bouger et de communiquer. Pour comprendre ce qui lui est arrivé, il tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Des caves enfumées de Paris, Londres et Berlin, où se croisent les Beatles, les Stones, Clapton et les Who, à l’enfer du Vietnam, il se souvient de l’effervescence et de la folie des années 1960, quand tout a commencé...

14/03/2013

Ingrid Astier - Quai des enfers

Le dernier livre que j'ai lu : je vous le recommande!

516s1SryY6L._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU08_.jpg

 

Paris, l'hiver. Noël s'approche avec l'évidence d'un spectre. Au cœur de la nuit, une barque glisse sur la Seine, découverte par la Brigade fluviale à l'escale du quai des Orfèvres. À l'intérieur, un cadavre de femme, sans identité. Sur elle, la carte de visite d'un parfumeur réputé. Une première dans l'histoire de la Brigade criminelle, qui prend en main l'enquête, Jo Desprez en tête. Mais quel esprit malade peut s'en prendre à la Seine ? Qui peut vouloir lacérer ce romantisme universel ? Exit les bateaux-mouches et les promenades. Le tueur sème la psychose : celle des naufrages sanglants. Désormais, son ombre ne quittera plus le fleuve. S'amorce alors une longue descente funèbre qui délivre des secrets à tiroirs. Jusqu'à la nuit, la nuit totale, celle où se cache le meurtrier. Pour le trouver, nul ne devra redouter les plongées. À chacun d'affronter ses noyades.
 

 

Ingrid Astier vit à Paris, face à la Seine. Elle choisit le roman noir pour sa faculté à se pencher sans réserve sur l’être humain. Elle aime l’anatomie, le chocolat et le vin, sans discrimination de couleur, Faith No More, Rob Zombie, Trent Reznor et Schubert. Et traîner partout, où elle ne devrait pas être. Elle s’est immergée dans chaque milieu, s’imprégnant des méthodes de la brigade criminelle et de la brigade fluviale comme de l’esprit d’un parfumeur ou des pêcheurs. Quai des enfers, son premier roman à la Série Noire, a été récompensé par plusieurs prix, dont le Prix Paul Féval de littérature populaire de la Société des Gens de Lettres. Depuis, Ingrid Astier est devenue la marraine de la brigade fluviale.
 
source : amazon.fr

 

22/02/2013

Frantz Delplanque - Du son sur les murs

71YCIodr2NL._AA1500_.jpg

Le dernier livre que j'ai lu : à  ne surtout pas rater!

L'auteur me l'a dédicacé quand je l'ai acheté.

 

Au départ, Jon Ayaramondi était déménageur. Tueur, il l’est devenu à la suite d’une peine de coeur. Après avoir commis trente et un crimes parfaits, c’est son grand coeur qui de nouveau l'a fait basculer. Il ne pouvait décemment pas laisser Perle être violée et tabassée par son mec sans intervenir ! En retour, la jeune femme déboule brusquement dans sa vie. Puis Luna, sa fille. Que fait-on quand on a trop de coeur ? On part à la recherche d’Al, le nouvel homme de Perle, ayant inopinément disparu, un pêcheur estropié qui ne vous plaît guère… Décidément sur la mauvaise pente, Jon reprend mollement du service, afin de retrouver le porté disparu. Il croise Burger, tueur
pour le compte de Marconi, comme lui. Ce qui déjà est inquiétant. Flamby, le copain d’Al, est retrouvé « suicidé ». Et le passé d’Al lui paraît de plus en plus obscur. Une chose est sûre, il se trouve embringué dans une affaire qui s’avère être beaucoup plus complexe que prévu. C’est alors que Louise, la femme dont il est tombé amoureux, est assassinée. Encore une affaire de coeur… Flanqué de Valentin, son ancien chauffeur, devenu le chanteur d’un groupe de rock, et d’une bande de gitans, il se lance à la poursuite de Burger. Qui tire les ficelles ? Marconi ou la veuve d’un gangster espagnol ? Et pourquoi ?

 Du son sur les murs est le premier roman de Frantz Delplanque. Il est actuellement responsable des Affaires culturelles à Pau.

source : amazon.fr

15/02/2013

David Moitet - L'homme aux papillons

41YVK3wIHoL._SL500_.jpg

 À 31 ans, Alex Ablance est un jeune chef de groupe de la prestigieuse brigade criminelle et mène une vie presque parfaite. Un appel anonyme plonge l'enquêteur du 36 quai des Orfèvres au coeur d'une curieuse mise en scène. On a découvert son nom sur un cadavre ! Le mort, affublé d'un costume flambant neuf, tient entre ses mains une enveloppe contenant un poème et une photo déchirée... Ablance se lance sur les traces du mystérieux poète, mais les apparences sont parfois trompeuses... Il lui faudra affronter ses propres démons, et échapper à ses collègues pour faire éclater la vérité, au risque de réveiller un passé qu'il ne soupçonnait pas.

 
David Moitet, 32 ans, professeur d'EPS, habite dans la Sarthe. L'homme aux papillons est son premier roman.

09:25 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : david moitet, l'homme aux papillons, roman, livre, les nouveaux auteurs, thriller | | |  Facebook | | |

08/02/2013

Fred Vargas - Debout les morts

Un des derniers livres que j'ai lus : je vous le recommande!

51y4qmGgIHL._SL500_AA300_.jpg

 Un arbre pousse-t-il en une seule nuit sans que personne l’ait planté? Rude énigme sur laquelle vont buter les trois chercheurs — Matthias le préhistorien, Marc le médiéviste et Lucien le fou de la Grande Guerre — qui habitent chacun un des étages de la maison toute pourrie (mais chronologiquement stratifiée) de la rue Chasle, à Paris.
Dans le jardin de leur voisine, la cantatrice Sophia Siméonidis, un jeune hêtre surgit un beau matin sans que cela préoccupe outre mesure son époux indifférent. Elle, par contre, n’en dort plus. Ses trois voisins ne pourraient-ils lui venir en aide et creuser pour vérifier ce que cachent les racines de l’arbre ?
Ils s’exécutent. Rien.
Puis Sophia Siméonidis disparaît. Puis apparaît Lex, la nièce de Sophia qui adore sa tante mais a tout à gagner à sa mort.
Et puis il y a le Vieux Vandoosler, l’oncle de Marc le médiéviste, l’ancien flic revenu de tout mais pas des femmes; et puis la belle Juliette, l’amie intime de Sophia, propriétaire du Tonneau où Sophia mangeait tous les jeudis à midi.
Entre humour et désenchantement, une histoire de haine et de jalousie vieille de quinze ans trouvera sa conclusion après une série de meurtres plus mystérieux les uns que les autres.

On retrouve toutes les qualités de l’auteur de Ceux qui vont mourir te saluent que la presse a largement salué. Ici les personnages ont mûri, la flamboyance de l’adolescence qui était celle des “ empereurs ” n’est plus au rendez-vous, les personnages ont reçu des coups, mais ils ont toujours cette passion pour la vie, cette curiosité pour les êtres, cette légèreté et cette capacité de se moquer de tout et d’eux-mêmes qui en font des héros uniques et inoubliables.

(source : amazon.fr)

01/02/2013

Danielle Thiery - Des clous dans le coeur

un des derniers livres que j'ai lus : je vous le recommande!

41d8DipFGhL._SL500_.jpg

 "Il y a des affaires qui te pourrissent la vie...,elles restent en toi, plantées dans ton coeur comme un clou qu'un mauvais plaisant s'amuserait à manipuler..."
Miné par ses excès et la maladie, le commandant Revel crache le sang et sa haine de l'hypocrisie. Bourru, taiseux et rogue, il enrage devant les affaires non résolues à la PJ de Versailles : morts suspectes, disparitions...
Comment la vérité pourrait-elle sortir de la bouche d'un enfant autiste ?
Son équipe respecte les mystères du "patron" et, au-delà de la simple "vérité due aux familles", la vérité complexe d'un grand flic dont le courage en impose à la mort, celle des autres comme la sienne !

source : amazon.fr

 

22/01/2013

Fred Vargas - Pars vite et reviens tard

Un des derniers livres que j'ai lus : un vrai coup de coeur que je vous recommande!

41ED1NQG2HL._SL500_.jpg

 Pour avoir rossé un armateur responsable de la mort de deux marins, Joss Le Guern, capitaine du chalutier Le Vent de Norois, a connu la prison, puis le chômage avant d'échouer à Paris et de devenir "crieur", place Edgar Quinet. Trois fois par jour, Joss relève les messages, accompagnés de pièces ou de billets, que ses clients ont déposés dans sa boîte et, trois fois par jour, perché sur une estrade, il crie les nouvelles devant les habitués du quartier. Un jour, Joss découvre dans sa boîte une étrange missive qui se révèle inquiétante. C'est tout au moins ce que pense Hervé Decambrais, un septuagénaire qui allie à la broderie de napperons une érudition peu commune. Et comme ces messages bizarres continuent d'arriver trois fois par jour, il va déployer tous ses efforts pour en détecter le sens caché.
Le commissaire principal Jean-Baptiste Adamsberg, qui vient d'être affecté à l'antenne du XIIIe arrondissement de la brigade criminelle, reçoit Maryse. La jeune femme est affolée d'avoir découvert peint en noir sur presque toutes les portes de son immeuble un grand 4 inversé accompagné des lettres CLT. Le policier se décide à prendre l'affaire au sérieux lorsque des tags similaires sont découverts dans un autre arrondissement et qu'un cadavre est retrouvé, la peau enduite de charbon. Bientôt les deux affaires vont se recouper.
Avec ses accroches insolites, Fred Vargas crée d'emblée un mystère. Elle entraîne le lecteur dans une plongée au cœur de l'histoire en compagnie de personnages déjà croisés dans de précédent romans, comme Adamsberg et son amie Camille (L'Homme à l'envers), ou encore Marc, l'un des évangélistes (Debout les morts). On y croise aussi d'autres individus singuliers comme Joss le crieur, Hervé, l'as du napperon brodé ou l'ancienne prostituée Lizbeth. Instructif et divertissant, ce nouvel opus qu'on déguste avec délice, est évidemment copieusement garni de digressions et des célèbres aphorismes qui font le charme des polars de Fred Vargas. --Claude Mesplède

source : amazon.fr

17:50 Publié dans Coup de coeur/Coup de griffe, Livres | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | |

25/03/2012

Daniel Vernet - Le roman de Berlin

Le livre que je suis en train de lire

 

51QBBD88T0L._SL500_AA300_.jpg

 Comme l'Allemagne est une " nation tard venue ", Berlin est une jeune capitale. Avant l'unité de 1871, elle restait un ensemble de villages regroupés autour des hauts lieux du pouvoir, une sorte de grosse bourgade prussienne, snobée par les élites des grandes villes allemandes. C'est contre son gré et contre sa vraie nature qu'elle est devenue ensuite le symbole du militarisme, puis de la dictature hitlérienne, bien que les nazis l'aient détestée et qu'elle le leur ait bien rendu. Ville habituée à un perpétuel mouvement que la division Est-Ouest avait figé pour quarante ans, Berlin a retrouvé, après la chute du Mur, le rôle de laboratoire de toutes les modernités, des courants intellectuels comme des modes éphémères, qu'elle avait déjà joué dans les années 1920. Aujourd'hui, elle soigne ses lieux de mémoire mais, pour ne pas succomber au poids de l'Histoire, elle cultive l'insouciance.

 

Daniel Vernet est directeur des relations internationales du journal Le Monde. Il a été correspondant en Allemagne, en URSS et en Grande-Bretagne, avant d'être directeur de la rédaction. Il est l'auteur de plusieurs livres, dont La Renaissance allemande, URSS, Le Rêve sacrifié : Chronique des guerres yougoslaves et L'Amérique messianique : Les guerres des néo-conservateurs.
 
 
Je vous souhaite un très bon dimanche ensoleillé
 

18:20 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : berlin | | |  Facebook | | |