Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2010

Motard de la Police - Motorcycle Police

spage50_jpg.jpg

Copyright Tous droits réservés - Mars 2003, manif FFMC

(archive du blog 19.04.2007)

 

Merci à Biker16 http://www.bikers16.com/bk16sommaire.htm

d'autres photos sur son site : du noir, du blanc, des cuirs, des bottes, des motards

14/09/2010

Compte-rendu Les Pistons Voyageurs 2010 (suite et fin)

La suite et fin du compte-rendu - texte écrit dimanche après midi,  avec la journée de samedi, et le départ dimanche : bonne lecture.

J'ai donc quitté le groupe vendredi soir. J'embauche le matin à 08h30, mais je suis presque tous les matins avant 08h au travail. J'avais pris l'appareil photo avec moi. Je suis arrivé de bon matin - ils m'avaient demandé des draps, me suis débrouillé pour leur en fournir ... et me suis dirigé vers les motos, j'entendais quelques voix, me suis approché. Une partie du groupe prenait leur petit déjeuner, j'ai dit bonjour de la main, ai donné les draps (qu'ils attendaient) et ai pris des nouvelles.  Je suis resté un moment. Comme l'année dernière, en partant, j'ai pris les motos alignées en photo. Un des motards s'est approché de moi, et nous avons discuté un instant.  puis je suis allé travailler ...

J'ai été occupé la journée et la pause aussi l'après midi. Après 19h, je me suis dirigé à nouveau vers les logements, à un endroit, ils avaient mis bout à bout des tables, pour faire une longue tablée, avec moi nous étions 19 personnes. Un premier groupe avait fait un petit circuit, et un autre groupe est arrivé un moment après. Moi qui apprécie les bottes et le cuir, j'ai été gâté tout le séjour (sourire). J'ai pris des nouvelles de chacun, et c'est tout naturellement que j'ai donné un coup de main à mettre la table, tout s'est fait d'une façon fort sympatique. J'étais avec eux, ils m'avaient "accepté" dans leur groupe. J'étais en bout de table, entre Pierre et Serge, en face de moi Valérie, Riton (dont j'avais parlé l'année dernière) et un Didier. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas autant rigolé, ni passé un si bon moment. J'ai les yeux qui pétillent encore rien qu'en écrivant ce texte. Comme la veille, je me suis proposé d'aller chercher des glaçons, j'ai à coeur le meilleur service, et quand je dis "avec plaisir", ce n'est pas en vain (ou bien je ne le dis pas). J'ai eu droit au "piège à con", à l'histoire de l'oiseau "ouille ouille", par contre j'attends toujours qu'on me raconte l'histoire du pingouin... Le repas s'est passé dans la bonne humeur, j'étais dans l'ambiance, autant l'année dernière j'avais peu participé, là je vivais et prenais plaisir à passer la soirée avec le groupe. Je les ai quitté vers 23h, ravi de la soirée... Je suis parti avec un polo avec le logo des "Pistons Voyageurs"...

Dimanche matin, je suis arrivé vers 08h au centre. Direct le coin "petit déjeuner" du groupe. J'ai serré les mains, et fais les bises - ai accepté bien volontiers le café qu'on m'a proposé (je n'en bois jamais sinon!). J'ai répondu que ça me faisait plaisir de le partager avec eux,  j'étais dans mon élément. Nous avons mis au point comment rendre les clés, où remettre les draps. Je suis retourné à l'accueil, mais je surveillais le bout du parking, pour voir les mouvements des motos. Il était près de 09h30, ai dit à Brigitte : "je prends 5 min", elle a vite compris "prends plus, nous ne sommes pas débordés" m'a-t-elle répondu. Me suis approché des motards, ils étaient sur le départ, le responsable du centre de vacances parlait à certains. Je m'attache vite et là je réalisais qu'ils s'en allaient.  J'avais la clé du grand portail de service, les motos s'alignaient, ai été ouvrir, les motards sont passés, j'ai serré la main à certains, Philippe prenait des photos depuis le pilier d'entrée. J'ai dit à un des motards "à bientôt", il m'a répondu "avec plaisir"... Je suis sensible, vous qui me lisez vous le savez bien, ça m'a fait vraiment chaud au coeur, j'y pense encore. Je l'écris, j'ai apprécié leur séjour, et je voyais qu'eux aussi. J'ai serré la main à Benoît et à Béa, en leur disant qu'ils fassent une bonne route, et à la prochaine.

Pour conclure, je n'aime pas les départs (je le dis souvent), mais là encore plus. Gros pincement au coeur ...  Merci, merci vraiment pour ces bons moments, et pour votre amitié. Pour ma part, j' ai apprécié ces 2 jours en votre compagnie, vous m'avez intégré au groupe, quand je trouve que c'est bien, je le dis, j'espère à bientôt.

Tchuss & Gazzzzz!!!


http://www.flickr.com/photos/7469023@N07/sets/72157624824...

( je m'engage à retirer les photos sur simple demande, mon e-mail se trouve en page d'accueil).

13/09/2010

Compte-rendu Les Pistons Voyageurs 2010

J'écris cet article pendant ma pause dimanche, bonne lecture.

Il y a 15 jours, j'ai eu au travail un coup de téléphone m'annonçant la venue d'un groupe de motards, "Les Pistons Voyageurs". J'avais apprécié leur séjour l'année dernière (voir mes archives). J'ai décidé de prendre en charge le dossier ... J'ai téléphoné à Benoît, responsable de la sortie - il m'avait laissé un commentaire l'année dernière, suite à mes articles, et cette année j'allais pouvoir le rencontrer -  et il m'a précisé ses demandes particulières. Je savais déjà comment organiser leur séjour. Il y avait 12 logements de bloqués, pour 18 personnes. J'avais prévu de loger le groupe à l'entrée du centre de vacances, dans les premiers logements, pour qu'ils puissent mettre leurs motos derrière une barrière, le long du mur. Pour eux, ce serait le plus pratique, facile d'accès, avec les motos à côté du logement, je sais que les motards y sont sensibles ... Nous avons échangé par e-mail et par téléphone, j'étais prêt à les recevoir vendredi soir. Le vendredi, en plus, c'était mon jour de repos, mon responsable, pour raison de service m'a demandé de venir travailler, et ce matin dimanche, je devais commencer à 11h, et finalement (en modifiant mes horaires) j'ai pu leur faire "le départ" (à  suivre...).

Il était 18h environ, et Pitt me téléphone, en me disant "nous sommes arrêtés, il y a des travaux, on sera au centre vers 20h30, tu nous mets les clés dans un logement?" Je lui ai répondu que ça ne me dérangeait pas, que j'allais les attendre (je pouvais manger sur place). Autant l'année dernière j'avais été peu présent à l'arrivée (pour ne pas dire "effacé"), autant cette année j'avais à coeur de bien les accueillir. J'en ai profité pour appeler la boulangerie pour leur commander le pain du lendemain (LOL - message pour Bigou). J'ai donc pris mon repas au bar, et j'ai attendu. Benoît s'est présenté au bar, je lui ai serré la main, lui ai demandé comment s'était passé le voyage (avec quelques encombres, je ne rentre pas dans les détails ...). Nous sommes allés à l'accueil où je lui ai donné la corbeille avec les clés, à ce moment j'ai vu Pitt, à qui j'ai serré la main aussi ("le monsieur du fourgon", je l'appelais l'année dernière, sourire). Les motards arrivaient peu à peu, j'en ai reconnu certains et certaines, grand sourire, plaisir de se revoir, plaisir partagé. J'ai montré où ils pouvaient mettre les motos, de façon garées le long d'un mur, puis ensuite le long d'une haie. Le voyage avait été fatiguant (plus de 600 kms si j'ai bien retenu). J'ai donné les clés, en faisant l'appel comme à l'école (sourire), ça a bien fait rire quand j'ai dit ça. Il leur tardait d'aller prendre une douche! Je suis resté, nous avons précisé certains points du séjour. Nous ne fournissons pas les draps, j'ai pu en donner quelques uns, en ajoutant "je vais voir ce que je peux faire pour demain" (je n'ai pas promis, sourire, mais je me suis vu dire "on te fait confiance, on les aura demain", fais de ton mieux...). J'ai pu voir comment ils étaient organisés. C'est tout naturellement que je suis resté à l'apéritif. Il était près de 22h00, ils allaient se mettre à table, j'ai décliné l'invitation à rester au repas, en disant que si ça tenait encore pour le lendemain que ce serait avec plaisir (un mot que je dis pas mal). On m'a répondu "tant que tu veux...  dimanche midi on sera partis". J'ai pris congé vers 22h30, ravi de cette soirée.  Le reste du séjour a été aussi sympa.

Demain la suite, la journée de samedi, et le départ dimanche matin.

Motos 2010 - 1

© Tous droits réservés

photo prise samedi à 8h00 du matin

( je m'engage à retirer la photo sur simple demande, mon e-mail se trouve en page d'accueil).

Je vous souhaite une agréable semaine.

10/09/2010

Archives - Les Pistons Voyageurs 2

Archive du 15.09.2009

La suite de mon week-end : la journée de samedi et dimanche matin : bonne lecture.

J'avais quitté les motards le vendredi soir alors qu'ils prenaient l'apéritif. Samedi matin, j'étais bien en avance, je suis arrivé avant 8h00 au centre (j'embauche à 8h30). J'avais pris l'appareil photo avec moi , et c'est tout naturellement que je me suis approché des motos au fond du parking. J'ai vu le monsieur qui conduisait le fourgon, on a discuté un instant, il a vu l'appareil photo, il a vite compris ce que j'allais faire. J'ai pris quelques photos et j'ai vu un des motards (je ne connais pas son prénom, un barbu sympathique, avec qui j'ai beaucoup discuté par la suite). Je lui ai serré la main, demandé comment il allait. Nous avons discuté 10 bonnes minutes, j'ai su qu'ils allaient dans la Montagne Noire (au nord du département ) . D'autres sont arrivés, ils m'ont parlé des moustiques ... J'ai pris congé, et sur le chemin de l'accueil j'ai discuté un instant avec les filles, c'est ça le relationnel, sourire!

J'ai fait mon travail le matin, j'ai appris qu'un des motards avait eu un malaise à la plage (je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à Riton, et c'était bien lui). J'ai croisé le monsieur du fourgon à plusieurs reprises, ai demandé des nouvelles de Riton chaque fois que je le voyais. En milieu d'après midi ils étaient en train de prendre le café au milieu du centre, me suis approché et suis resté un instant (pas trop quand même). J'ai été travailler, fini mon service à 19h00, ma responsable m'a demandé de me rapprocher des motards (sourire) pour la commande de pain du lendemain... J'y suis allé en passant par le parking, j'ai vu une fille en combinaison de motard et elle m'a dit "vous faites votre ronde?" (sourire!), j'ai apprécié la blague. J'ai demandé à voir le monsieur, il était en discussion, j'ai passé le message. Il m'a demandé où était ma responsable (elle tenait le bar à ce moment là) : ma réponse les a fait rire et ils m'ont dit : "au bar? encore??" plein de sous entendus, le motard à côté de moi était "mort de rire!". J'ai fini ma journée comme ça.

Dimanche matin, pas de visite matinale, je me suis mis de suite au travail, je savais qu'ils déjeunaient et je n'ai pas voulu "déranger". C'est le monsieur au fourgon qui est venu régler. J.M. est passé et il m'a serré la main. Je travaillais, et je pouvais voir à travers les portes fenêtres les préparatifs du départ. Suis sorti un instant, ils étaient en file et j'ai fait salut de la main, ils m'ont répondu, un petit garçon blondinet (en vacances sur le centre) admirait les motos, un des motards s'est approché à moto à moins d'un mètre de lui et lui a fait signe s'il voulait monter.

L'image qui me restera. c'était un moment "calme" et j'étais dans le hall. Je vois un motard en tenue, casqué, s'approcher. Presque tout timide. Il me demande la clé du cadenas pour ouvrir une barrière intérieure. Le fourgon ne pouvait pas passer sinon. Je vais lui chercher la clé, la lui donne : il me dit : "ne vous dérangez pas, je vous la rapporterai". Du hall je devinais, plus que je ne voyais. J'ai levé la tête et je l'ai vu venir dans ma direction au milieu du parking, me suis avancé et il m'a rendu la clé, son visage avec ses lunettes, presque timide : il m'a remercié "chaleureusement", ça se voyait qu'il avait apprécié le séjour, je lui ai serré la main (il me semble...) il a encore dit merci et il est parti. Ca m'a réchauffé le coeur. J'aime rendre service et que les vacanciers partent satisfaits de leur séjour!

Une note très positive pour conclure, un bon week-end bien sympathique!

 

commentaire laissé par Benoit à la suite de l'article :

"Merci sympathique inconnu de ce récit.
Je suis un des responsables du Club les Pistons Voyageurs, et Webmaster de notre site.
Je n'hésiterai à mettre le lien de ton blog sur notre site internet.
Le compte-rendu de notre sortie sur Portiragnes sera bientôt en ligne, dès que Yo, que tu as du rencontrer, l'aura écrit (C'est notre photographe officielle aussi !)
Les participants m'ont relaté le très bon accueil qu'on leur a fait sur le centre CCAS de Portiragnes.
Bonne continuation
Merci de ta contribution
"

 

motos 2

motos 3

motos 4

motos 5

motos 6

 

motos 7

toutes les photos droits réservés

je m'engage à les retirer sur simple demande, mon e-mail est en page d'accueil

09/09/2010

Archives - Les Pistons Voyageurs 1

Archive du 14.09.2010

Dès jeudi matin, je vous annonçais la venue d'un groupe de motards pour le week end au centre de vacances : bonne lecture.

Nous recevons des groupes (il y a 15 jours des vélocyclistes). C'est une de mes collègues qui avait pris le 1er coup de fil, c'est comme ça que j'avais su qu'un groupe de motards allait venir... Dimanche dernier, j'ai eu J.M. au téléphone, il a posé des questions par rapport à l'hébergement et aux conditions de séjour. Je l'ai assuré que tout serait mis en oeuvre pour que leur séjour soit le meilleur possible (...) Je lui ai demandé qu'il nous faxe la liste des participants pour qu'on puisse attribuer les logements. J'ai pris son nom et un téléphone, et j'ai fait passer l'info à ma responsable. Je partais en repos ensuite 2 jours, donc dès mercredi j'ai demandé si on avait reçu la liste. J'avais en tête déjà où mettre ce groupe (au final ce sont 8 logements que j'ai bloqués) : à l'entrée du parking, pour qu'ils aient les motos juste à côté (les véhicules ne peuvent pas circuler pendant le séjour). J'étais seul les 3 jours à partir de jeudi. Vendredi matin, j'avais bloqué les logements, et je me suis proposé d'affecter les participants (couples, personnes célibataires) en fonction de la liste reçue. J'ai fait ça l'après midi pendant ma pause, et j'ai transmis à ma responsable, tout était correct. Je savais qu'ils allaient venir le soir à partir de 18h00. J'ai ouvert vers 16h, pas mal de monde venait à l'accueil, payer leur facture, demander des renseignements, je regardais l'heure avancer. J'avais préparé les clés et les bagdes dans une panière. Il était 18h30, et j'ai commencé à faire la caisse, derrière le comptoir, de façon à voir qui entrait. On a entendu le bruit de moteurs de motos au loin "ils arrivent...". La porte s'est ouverte, 2 motards en tenue complète (pantalon cuir, blouson, bottes) sont entrés ... pour mon plus grand plaisir. J'ai sérré les mains, me suis présenté, c'était J.M. que j'avais eu au téléphone. Ma responsable est arrivée et elle a pris en charge l'accueil et l'arrivée.

(...) pourquoi j'ai été "déçu", je dirai juste que j'apprécie de recevoir les familles qui arrivent, de les prendre en charge, de donner les clés, de donner les explications... Là j'étais en train de faire la caisse, et je n'avais pas de raison "valable" pour quitter mon poste et accueillir le groupe. De toute façon ma responsable s'en est chargée, et ce n'était pas mon "rôle"... sourire.

Je faisais donc ma caisse, avec une vue sur hall, et le ballet des motards, les logements étaient à proximité du bâtiment de l'accueil (sans commentaire). Un des participants conduisait un fourgon (ravilaillement, remorque). Il est venu avec J.M. pour qu'on lui commande du pain le lendemain matin, j'aime rendre service (vous me connaissez, sourire). J'ai donné le numéro de téléphone de la boulangerie, l'ordre à mettre sur le chèque... Des détais, vous me direz... Ma responsable m'a dit un moment plus tard qu'ils avaient apprécié d'avoir pu mettre les motos juste à côté des logements, et qu'elle avait dit que c'était mon idée... Un des motards est venu me demander quelque chose au comptoir, je lui ai donné (même situation que l'année dernière à la même période : motards au centre de vacances).

(...) "je me suis rattrappé"... J'aime le relationnel dans mon travail, et c'est tout naturellement après la fermeture à 19h15 que je me suis dirigé vers les logements. J'ai suivi l'allée, et j'ai vu un petit groupe à côté d'une table sur laquelle était disposé l'apéritif. J'ai dit "salut" en arrivant, celui qui était venu au comptoir m'a demandé si je voulais boire quelque chose "un coca, merci". On m'a remercié pour l'accueil et l'organisation, que ce n'était pas partout le cas (ça m'a vraiment fait plaisir). Certains étaient prêts pour aller à la plage, c'est là que j'ai vu "Riton", avec son maillot, le plus drôle : les filles lui ont dit "faut mettre des bretelles, sinon tu vas le perdre en te baignant" LOL, et bien il est allé se les mettre, un maillot juste avec les bretelles : trop drôle. Il a eu droit aux photos, et il a même pris la pose avec le casque de moto ! J'étais vraiment bien à rigoler, à participer à ma manière à ce moment convivial. Je suis resté un instant, et leur ai souhaité une bonne soirée.

La suite et les photos - la journée de samedi et le départ dimanche matin : demain matin.


http://pistons.voyageurs.free.fr/

motos 1

photo prise samedi à 8h00 du matin

(tous droits réservés, et je m'engage à retirer la photo sur simple demande, mon e-mail se trouve en page d'accueil).

07/09/2010

Motards Police Nationale

French Police 'protecting' Olympic Flame

Licence de la photo :  © Tous droits réservés

 

Merci à / Thanks to  Bill

Son site de photos Flickr :

http://www.flickr.com/photos/22323192@N03/

http://www.flickr.com/photos/billkatygemma/collections/

 

* * * * * * * * * * * * *

Mes jours de repos sont modifiés cette semaine, je travaillerai vendredi, mes repos hebdomadaires seront mercredi et jeudi

 

02/09/2010

Nouvelles début septembre 2010

Déjà 2 mois de saison, je vous propose un compte-rendu de ces derniers jours de travail : bonne lecture.

Dimanche dernier, j'ai accueilli un couple de motards bénéficiaires ... C'était en fin d'après midi, personne à l'accueil, je finissais un dossier, et je vois (en plus d'entendre) une moto se garer sur le parking - nous avons une vue réduite depuis notre place derrière le comptoir d'accueil. J'ai "vite" fini mon dossier, et j'ai dit à Brigitte : "des motards", elle me connaît suffisamment, pas besoin d'en dire plus, elle me dit " je vais fumer, je te laisse les accueillir...". Je vois entrer dans l'accueil un motard et sa femme, lui en cuir de motard : bottes  de cuir, pantalon de cuir, et blouson de cuir. Je ne vous en dis pas plus sur mon état sur le moment... Je sors mon grand sourire (LOL) : "soyez les bienvenus". Arrivée classique, je leur explique où ils sont, près de la sortie plage... Il me demande à un moment "où est ce que je peux mettre ma moto à l'abri" (sous entendu : pour ne pas se la faire rayer par une portière de voiture sur le parking). Je lui réponds "venez avec moi, je vais vous montrer" (je dis souvent ça!). Je les accompagne à la pointe du parking, derrière des barrières, le long d'un mur, et leur propose de garer leur moto. Cela leur a plu. Je lui ai demandé quel modèle il avait, une BMW 1300, toutes options! J'avais le temps, je l'ai pris ... C'est tout naturellement que nous sommes allés près de sa moto, il m'a expliqué les spécificités, j'ai apprécié, je m'y intéresse (et j'avais à l'esprit l'essai du modèle par deathsquadron, vous vous souvenez? Essai moto BMW K 1300 GT  et  Essai moto BMW K 1300 GT (fin)  ). Je les ai quitté en leur souhaitant un bon séjour. Depuis, j'ai eu l'occasion de les croiser, de discuter avec eux, même d'aller les saluer à leur logement.

Hier, j'ai passé la soirée sur place au centre - la raison pour laquelle je n'ai pas été sur internet -  il y avait le "repas en commun". J'ai apprécié d'y participer, car j'aime bien certaines familles, c'était l'occasion de passer un moment avec les bénéficiares. J'ai discuté un bon moment avec le motard, et avec d'autres bénéficiaires : moment très convivial. Ce n'était pas évident de discuter une fois que la soirée dansante a commencé.

J'ai 2 jours de repos, ça va me faire le plus grand bien, après 12 jours de travail consécutifs, je commençais à saturer, même si je dois dire que j'ai apprécié les relations que l'on peut tisser avec certaines familles.

A bientôt pour de nouvelles aventures!

31/08/2010

Témoignage de Chips 31

Un message que m'a envoyé mon ami Chips31 (fin juillet)  : bonne lecture.

 

" Je me suis rendu à un festival country hier en tenue et je dois dire que le sucès fut immédiat !... je n'ai pas pu quitter la moto  de la journée car tout le monde voulait faire une photo avec moi en tenue:  les gamins , les mamans , et même les grands pères nostalgiques de la série "chips" ! Ce fut une journée de "star "pour moi ,(mitraillé de photos durant trois heures au moins )  je vais paraître d'ailleurs soit sur la dépêche du midi et certainement sur la gazette de l'organisation du festival en première page d'après le photographe offciel .

Et bien que quelques "bikers" rebelles me regardaient surpris et un peu "énervés" de voir "un flic" américain dans leur domaine , ce ne fut pas le
cas des visiteurs qui étaient ravis de voir enfin un policier de "la highway patrol californienne"  de près ...

Pour ton information , les nommés "C.H.I.P.S." sont vêtus de marrons et chemises manches courtes  mais il y a tellement de tenues par "country" que les LOS ANGELES POLICE  sont eux en bleu foncé comme moi , du moins pour les officiers , donc ma tenue est réelle "


harley chips1

 

copyright - © Tous droits réservés

 

harley chips 2

 

copyright - © Tous droits réservés

 

 

Si vous avez des anecdotes ou des témoignages de ce genre, vous pouvez me les envoyer et je les publierai (anonymat garanti)

mon e-mail se trouve en page d'accueil

merci à toi Chips31!

10/08/2010

Stage de Pilotage Moto

http://www.youtube.com/watch?v=1NN-y28Cqik

Découvrez le stage de pilotage moto sur circuit en vidéo. Sur des motos de compétition surpuissantes, vous apprendrez toutes les techniques utilisées par les meilleurs pilotes de Moto GP.
Réservez votre stage de pilotage moto : http://www.sport-decouverte.com/stage...

15/07/2010

Motards au centre de vacances 2010

Dans un de ses derniers e-mails, mon ami Deathsquadron termine en me disant "soigne bien les motards " c'est ce que j'ai fait hier : bonne lecture.

Pour les nouveaux lecteurs, je travaille dans un centre de vacances familles, en bord de mer, au bureau d'accueil. En fin d'article, je mets des liens d'archives, d'articles en rapport avec les motards dans mon centre de vacances. Hier, j'étais avec ma collègue Brigitte. Elle s'occupait à l'ordinateur le matin, et j'étais au comptoir à renseigner les bénéficiaires. Sur le parking j'avais vu 2 motos, mais je n'avais pas identifié à qui elles étaient.  Un monsieur, bien barraqué, belles moustaches (ça c'est pour planter le décor) me demande si je connais pas trop loin, un magasin qui vend des pièces pour moto. Vous imaginez aisément ma surprise qu'il me demande cela, et ensuite le plaisir que j'ai eu quand j'ai réalisé qu'il était motard sur le centre. Je me suis empressé de le renseigner. Depuis peu, il y a un magasin Dafy Moto à Béziers. J'ai sorti 2 plans de ville, pour lui montrer, mais ce n'était pas indiqué. J'ai été au plus simple, un plan fait sur du papier, avec les indications nécessaires. J'ai pris le temps qu'il fallait (il faut au moins ça, non?) et lui ai donné les indications, il est parti en me remerciant, je verrai bien samedi si je le vois et lui poserai la question s'il a trouvé, et si ça correspondait à sa demande. Brigitte, qui me connait bien, m'a dit que j'avais pris mon temps et que j'avais bien renseigné, sourire.

L'après midi, comme d'habitude, c'est calme entre 17h00 et 18h00, nous nous étions avancé, et nous nous occupions ponctuellement des bénéficiaires qui venaient. Je vois la porte du bureau s'ouvrir, un monsieur crane presque rasé, tee shirt noir avec des inscriptions, blouson de cuir à la main : je me dis "un motard!". Vous pouvez me croire, j'ai été debout très vite, mais ce qui se passe, c'est que le comptoir empêche de voir le pantalon (je l'imaginais en cuir...) et les bottes ... Il a posé ses papiers sur la banque et a dit "j'ai une réservation pour le camping". J'ai répondu "je m'occupe de vous"... Ma collègue me connait... Avec son numéro de réservation j'ai pu accèder à son dossier, j'ai pu voir qu'ils étaient 2 sur la réservation, il m'a dit qu'il souhaitait rester jusqu'à dimanche. A ce moment là, une dame est entrée, déjà présente sur le centre, j'ai compris qu'ils se connaissaient et qu'elle l'attendait... J'ai rempli une petite fiche, et me suis proposé de l'accompagner pour qu'il choisisse son emplacement (nous avons un adjoint au responsable chargé de ça normalement ...). C'est quand j'étais à ses côtés, derrière le comptoir d'accueil que j'ai vu qu'il avait un pantalon de cuir, pour les bottes j'hésite... car je n'ai pas trop regardé... Je l'ai accompagné au centre des "campeurs libres", en face de l'avenue, nous avons discuté en cours de route, au passage j'ai vu les 2 motos garées à la sortie du parking "structures légères". J'ai fait une exception de l'accompagner, vous me connaissez, je suis incorrigible, et je suis très serviable (sourire). Il a choisi rapidement un numéro. J'ai appris qu'il était passé par la vallée du Rhônes, et qu'à Valence ils avaient eu 34°, de quoi étouffer sous leur "cuir", même avec la visière du casque ouverte. Au retour, nous sommes revenus au 1er parking, je me suis approché de l'autre motard et lui ai serré la main. Au cours de la discussion, le 1er motard m'avait dit qu'il lui tardait d'aller se baigner à la mer : je le comprends après avoir fait tant de kilomètres ... Le drapeau était rouge hier, cela ne l'a pas dissuadé ...

De bons souvenirs de cet accueil hier, vous vous en doutiez si vous me connaissez ... Je n'ai pas donné de mes nouvelles dernièrement, car au bout du compte c'est la routine, les semaines se suivent et se ressemblent, sauf comme hier quand j'ai eu des surprises, et que cela fait l'objet d'un article.

A bientôt pour de nouvelles aventures!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

archives du blog :

2008

motards-au-centre-de-vacances.html

2009

motards-au-centre-de-vacances-2009.html

groupe-de-motards-les-pistons-voyageurs.html

groupe-de-motards-les-pistons-voyageurs-suite-et-photos.html

Merci sympathique inconnu de ce récit.
Je suis un des responsables du Club les Pistons Voyageurs, et Webmaster de notre site.
Je n'hésiterai à mettre le lien de ton blog sur notre site internet.
Le compte-rendu de notre sortie sur Portiragnes sera bientôt en ligne, dès que Yo, que tu as du rencontrer, l'aura écrit (C'est notre photographe officielle aussi !)
Les participants m'ont relaté le très bon accueil qu'on leur a fait sur le centre CCAS de Portiragnes.
Bonne continuation
Merci de ta contribution

Ecrit par : Benoit | 16.09.2009