Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/02/2011

Documentaire bottes Dehner

Classic Dehner Boot Documentary

archives du blog - 14.06.2008

 

La création d'une botte Dehner, de la première coupe au polissage final. Produite dans le milieu des années 80.

The creation of a Dehner boot from the first cut to the final polish. Produced in the mid 1980's.

24/01/2011

Desfile de la Hispanidad

Desfile de la Hispanidad

(on clique pour accèder à la vidéo, si elle est longue à charger) - archives du 24.12.2010

Cada 12 de Octubre se celebra el Desfile del día de la Hispanidad, incluyendo un homenaje a los militares caídos.

Escuadrón de caballeria de la Guardia Civil - 12 de octubre de 2010

Chaque 12 octobre, on célèbre le Défilé du jour de l'Hispanité, qui inclut un hommage aux militaires décédés.

Escadron de cavalerie de la Guardia Civil  - 12 octobre 2010

Merci à Alfonso pour la vidéo

* * * * * * * *

Je  vous souhaite une  bonne semaine.

25/11/2010

Opération sécurité routière pour les deux-roues


Opération sécurité routière pour les deux-roues à Beaucaire
envoyé par telemiroir-wizdeo. - L'info internationale vidéo.

Publiée le 17/11/10

Opération de prévention routière à Beaucaire dans le but de sensibiliser les jeunes de 14 à 18 ans aux risques liés à la conduite des deux-roues


archives du blog :

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010

J'étais en terrain connu ... sauf que je ne m'attendais pas à voir une voiture break de la gendarmerie garée sur le parking! De loin, je voyais des uniformes avec des polo bleus clairs gendarmerie, pas de doute! La piste, les panneaux, les boudins, l'endroit où l'on donnait les casques (cette fois en face du restaurant) : tout était semblable. J'avais mon appareil photo avec moi, la veille j'avais téléphoné au chef de piste*, et lui avais demandé si je pouvais publier des photos sur mon blog (...)

pour lire la suite cliquer ici

* le chef de piste : que l'on peut voir dans la vidéo!

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010-fin

J'y suis allé cette fois vers 15h00. A mon arrivée, j'ai reconnu P.M.(un pompier) qui est souvent dans les manifestations de ce genre, je lui ai serré la main, on a discuté un instant, à sa gauche se trouvait un groupe de gendarmes.  Seulement quelques jeunes étaient présents, ils évoluaient sur la piste. Comme il fallait faire un classement, plusieurs formateurs évaluaient un jeune sur sa conduite du 2 roues. Je me suis mis derrière une barrière, à suivre l'évolution des jeunes, en ne perdant pas du regard ce que faisaient les formateurs CRS.(...)

pour lire la suite cliquer ici

* * * * * * * * * * * * * *

Les bons gestes sur deux-roues (Mondeville)

pas de code pour intégrer la vidéo : cliquer sur le lien pour accéder à la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xcj6jv_les-bons-gestes-s...

Publiée le 11/03/10

Sensibilisation des jeunes sur les bons gestes à avoir sur la conduite en moto.


* * * * * * * * * * * * * *

archives du blog : 04.06.2010


Jeunes et CRS sur la même moto 1/2

http://www.youtube.com/watch?v=0kUdjxYQ7rw

 

mairieivry 15 avril 2009 — Pendant quatre jours, en avril, les jeunes de 14 à 18 ans ont été conviés gratuitement à une opération de sensibilisation à la sécurité routière. Cet apprentissage de la conduite du deux-roues était organisé par le GEMA (groupement des entreprises mutuelles dassurances) et encadré par une brigade mobile de CRS. Le champion du monde ivryen de moto Christophe Guyot parraine ce dispositif.

 

Jeunes et CRS sur la même moto 2/2

http://www.youtube.com/watch?v=NuTRjuAwliw

11/10/2010

Photos Garde Républicaine 2010 (2)

Garde Républicaine 2010 (2)

© Tous droits réservés

Garde Républicaine 2010 (1)

© Tous droits réservés

 

Photos prises lors des Journées Portes Ouvertes de la Garde Républicaine les 25 et 26 septembre 2010


Je vous souhaite une excellente semaine

have a great week

Os deseo una muy feliz semana

04/10/2010

Photos Garde Républicaine 2010

Motard Garde Républicaine

© Tous droits réservés

Bottes Garde Républicaine

© Tous droits réservés

Cavalier Garde Républicaine

© Tous droits réservés

Equipe d'Acrobatie Motocycliste

© Tous droits réservés

 

Photos prises lors des Journées Portes Ouvertes de la Garde Républicaine les 25 et 26 septembre 2010


ma page de photos Flickr  : (on clique)

http://www.flickr.com/photos/7469023@N07/

 

Je vous souhaite une excellente semaine

have a great week

Os deseo una muy feliz semana

30/09/2010

Compte-rendu Portes Ouvertes Garde Républicaine 2010

Le week end dernier, j'étais à Paris, et j'ai été aux Journées Portes Ouvertes de la Garde Républicaine, quartier des Célestins : bonne lecture

Depuis 2006, c'est la 4ème fois que j'y vais. Je n'avais pas prévu de faire de compte-rendu écrit, mais finalement je vais vous quand même vous raconter un peu. J'avais contacté quelques amis à propos de ce week end, j'y allais donc dans l'intention de profiter aussi de voir mes amis

René et moi sommes arrivés samedi après midi, vers 15h15 au quartier des Célestins. Nous y sommes allés le samedi après midi, car ils annonçaient du mauvais temps pour le dimanche après midi.  Je ne m'attendais à aucune nouveauté par rapport aux années passées. Fouille classique du sac à dos à l'entrée. Nous avons assisté au spectacle de l'équipe d'acrobatie motocycliste (photos qu'il me reste à trier et à héberger). Quand c'était fini, nous avons fait un tour des stands. Je me suis bien sûr arrêté au stand "Escadron Motocycliste" : des motos, et des gendarmes motards en bottes qui tenaient le stand. Je me suis arrêté un instant, ai bien "maté"... Ils ramenaient une moto à la suite du spectacle, ils ont eu besoin d'un gendarme, je ne me souviens pas des mots exacts "ya pas assez d'acrobates pour aider?" (je me ferai préciser les paroles). J'ai bien sûr assisté à cette scène, et ils ont été plusieurs motards, uniformes et bottes, à déplacer cette moto pour la mettre sur le stand. Je devais voir un garde qui fait partie de l'Equipe d'Acrobatie Motocycliste (*). Là aussi, fini la timidité, il savait que je venais le week end, donc j'ai été parler au garde qui se trouvait sur le stand "svp, est-ce que M. est là?" Il m'a répondu qu'il était au vestiaire, que je pouvais aller le voir... Il m'a donné les indications verbales pour y aller (suivre une allée, à droite, à gauche, au 3ème étage, etc...). J'ai bien demandé si ça ne posait pas de souci, "pas de problème". J'ai réfléchi un instant, et lui ai quand même dit "je préfèrerai quand même venir avec vous". C'est donc en suivant les garde que j'ai rejoint le vestiaire, que j'ai monté les 3 étages, je n'en revenais pas! Et je n'en reviens toujours pas encore! Il m'a demandé d'attendre sur le palier, il est revenu pour me dire que M. ne s'y trouvait pas. J'ai descendu un étage, et c'est à ce moment là que j'ai vu des gardes qui montaient, d'après ce que j'ai compris ils venaient d'un briefing. J'ai pu saluer M. Nous n'avons pas pu parler beaucoup, car ils étaient attendus. Ca m'a bien fait plaisir de le voir et de lui parler, même si c'était court, je l'ai quitté en lui disant à demain sur un stand. En partant, il y avait la techno parade qui allait passer sur l'avenue, nous sommes partis le long des quais, et j'ai tenu à passer par la brigade fluviale de la Paris.

L'après midi du dimanche., nous sommes arrivés plus tôt que la veille. L'équipe d'acrobatie motocycliste n'étaie prévue que dans un quart d'heure. J'ai téléphoné à  E.Jean, j'ai parlé à son répondeur, pour lui dire que nous étions sur place. Avec René, nous avons fait le tour des stands à nouveau, et c'est à ce moment que j'ai reconnu Pascal, que j'avais déjà vu en 2009, et qui cette fois était près de barrières, à côté d'un garde républicain cavalier. Je me suis approché, l'ai salué et nous avons discuté un bon moment. Nous l'avons quitté, et nous avons  continué la visite des stands. Au bout d'un moment, j'entends que quelqu'un m'appelle par mon prénom : je me tourne et c'était E-Jean! Je l'ai salué, nous ne nous étions jamais rencontrés, pourtant nous échangeons depuis des années! Un vrai plaisir que de se rencontrer et de discuter. Le temps n'était pas de la partie, il a commencé à faire des gouttes. Nous étions dans une allée, nous avons pu voir des gardes en bottes avec des sacs, nous avons vu par la suite qu'ils montaient à bord d'un bus, tous ne sont pas du site.

Pour conclure, à nouveau des journées placées sous le signe des rencontres et de l'amitié. La pluie de dimanche après midi a gâché un peu, j'aurai apprécié de rester à discuter plus avec mes amis, et de faire la visite des stands avec eux, la prochaine fois! Merci pour votre amitié, et à bientôt pour de nouvelles aventures!

Photos à suivre dans un  autre article.

(*) extrait PO GR 2009 "Je suis en contact avec M., garde républicain qui fait partie de l'Equipe d'Acrobatie Motocycliste. Je lui avais annoncé ma venue l'après midi, j'avais assisté à leur spectacle, en voyant des motocyclistes dans une allée, j'ai pris mon "courage à 2 mains " (fini la timidité) et ai demandé à voir M. On m'a dit qu'il était sur le stand, j'ai un peu insisté, le garde m'y a amené. J'ai apprécié de discuter avec M., après avoir échangé c'est toujours sympa de rencontrer la personne. Qui sait, peut être qu'une prochaine fois je pourrai aller à la Caserne de Dugny??"

21/09/2010

Les bons gestes sur deux-roues (Mondeville)

pas de code pour intégrer la vidéo : cliquer sur le lien pour accéder à la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xcj6jv_les-bons-gestes-s...


Sensibilisation des jeunes sur les bons gestes à avoir sur la conduite en moto.

 

archives du blog :

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010-fin

14/09/2010

Compte-rendu Les Pistons Voyageurs 2010 (suite et fin)

La suite et fin du compte-rendu - texte écrit dimanche après midi,  avec la journée de samedi, et le départ dimanche : bonne lecture.

J'ai donc quitté le groupe vendredi soir. J'embauche le matin à 08h30, mais je suis presque tous les matins avant 08h au travail. J'avais pris l'appareil photo avec moi. Je suis arrivé de bon matin - ils m'avaient demandé des draps, me suis débrouillé pour leur en fournir ... et me suis dirigé vers les motos, j'entendais quelques voix, me suis approché. Une partie du groupe prenait leur petit déjeuner, j'ai dit bonjour de la main, ai donné les draps (qu'ils attendaient) et ai pris des nouvelles.  Je suis resté un moment. Comme l'année dernière, en partant, j'ai pris les motos alignées en photo. Un des motards s'est approché de moi, et nous avons discuté un instant.  puis je suis allé travailler ...

J'ai été occupé la journée et la pause aussi l'après midi. Après 19h, je me suis dirigé à nouveau vers les logements, à un endroit, ils avaient mis bout à bout des tables, pour faire une longue tablée, avec moi nous étions 19 personnes. Un premier groupe avait fait un petit circuit, et un autre groupe est arrivé un moment après. Moi qui apprécie les bottes et le cuir, j'ai été gâté tout le séjour (sourire). J'ai pris des nouvelles de chacun, et c'est tout naturellement que j'ai donné un coup de main à mettre la table, tout s'est fait d'une façon fort sympatique. J'étais avec eux, ils m'avaient "accepté" dans leur groupe. J'étais en bout de table, entre Pierre et Serge, en face de moi Valérie, Riton (dont j'avais parlé l'année dernière) et un Didier. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas autant rigolé, ni passé un si bon moment. J'ai les yeux qui pétillent encore rien qu'en écrivant ce texte. Comme la veille, je me suis proposé d'aller chercher des glaçons, j'ai à coeur le meilleur service, et quand je dis "avec plaisir", ce n'est pas en vain (ou bien je ne le dis pas). J'ai eu droit au "piège à con", à l'histoire de l'oiseau "ouille ouille", par contre j'attends toujours qu'on me raconte l'histoire du pingouin... Le repas s'est passé dans la bonne humeur, j'étais dans l'ambiance, autant l'année dernière j'avais peu participé, là je vivais et prenais plaisir à passer la soirée avec le groupe. Je les ai quitté vers 23h, ravi de la soirée... Je suis parti avec un polo avec le logo des "Pistons Voyageurs"...

Dimanche matin, je suis arrivé vers 08h au centre. Direct le coin "petit déjeuner" du groupe. J'ai serré les mains, et fais les bises - ai accepté bien volontiers le café qu'on m'a proposé (je n'en bois jamais sinon!). J'ai répondu que ça me faisait plaisir de le partager avec eux,  j'étais dans mon élément. Nous avons mis au point comment rendre les clés, où remettre les draps. Je suis retourné à l'accueil, mais je surveillais le bout du parking, pour voir les mouvements des motos. Il était près de 09h30, ai dit à Brigitte : "je prends 5 min", elle a vite compris "prends plus, nous ne sommes pas débordés" m'a-t-elle répondu. Me suis approché des motards, ils étaient sur le départ, le responsable du centre de vacances parlait à certains. Je m'attache vite et là je réalisais qu'ils s'en allaient.  J'avais la clé du grand portail de service, les motos s'alignaient, ai été ouvrir, les motards sont passés, j'ai serré la main à certains, Philippe prenait des photos depuis le pilier d'entrée. J'ai dit à un des motards "à bientôt", il m'a répondu "avec plaisir"... Je suis sensible, vous qui me lisez vous le savez bien, ça m'a fait vraiment chaud au coeur, j'y pense encore. Je l'écris, j'ai apprécié leur séjour, et je voyais qu'eux aussi. J'ai serré la main à Benoît et à Béa, en leur disant qu'ils fassent une bonne route, et à la prochaine.

Pour conclure, je n'aime pas les départs (je le dis souvent), mais là encore plus. Gros pincement au coeur ...  Merci, merci vraiment pour ces bons moments, et pour votre amitié. Pour ma part, j' ai apprécié ces 2 jours en votre compagnie, vous m'avez intégré au groupe, quand je trouve que c'est bien, je le dis, j'espère à bientôt.

Tchuss & Gazzzzz!!!


http://www.flickr.com/photos/7469023@N07/sets/72157624824...

( je m'engage à retirer les photos sur simple demande, mon e-mail se trouve en page d'accueil).

13/09/2010

Compte-rendu Les Pistons Voyageurs 2010

J'écris cet article pendant ma pause dimanche, bonne lecture.

Il y a 15 jours, j'ai eu au travail un coup de téléphone m'annonçant la venue d'un groupe de motards, "Les Pistons Voyageurs". J'avais apprécié leur séjour l'année dernière (voir mes archives). J'ai décidé de prendre en charge le dossier ... J'ai téléphoné à Benoît, responsable de la sortie - il m'avait laissé un commentaire l'année dernière, suite à mes articles, et cette année j'allais pouvoir le rencontrer -  et il m'a précisé ses demandes particulières. Je savais déjà comment organiser leur séjour. Il y avait 12 logements de bloqués, pour 18 personnes. J'avais prévu de loger le groupe à l'entrée du centre de vacances, dans les premiers logements, pour qu'ils puissent mettre leurs motos derrière une barrière, le long du mur. Pour eux, ce serait le plus pratique, facile d'accès, avec les motos à côté du logement, je sais que les motards y sont sensibles ... Nous avons échangé par e-mail et par téléphone, j'étais prêt à les recevoir vendredi soir. Le vendredi, en plus, c'était mon jour de repos, mon responsable, pour raison de service m'a demandé de venir travailler, et ce matin dimanche, je devais commencer à 11h, et finalement (en modifiant mes horaires) j'ai pu leur faire "le départ" (à  suivre...).

Il était 18h environ, et Pitt me téléphone, en me disant "nous sommes arrêtés, il y a des travaux, on sera au centre vers 20h30, tu nous mets les clés dans un logement?" Je lui ai répondu que ça ne me dérangeait pas, que j'allais les attendre (je pouvais manger sur place). Autant l'année dernière j'avais été peu présent à l'arrivée (pour ne pas dire "effacé"), autant cette année j'avais à coeur de bien les accueillir. J'en ai profité pour appeler la boulangerie pour leur commander le pain du lendemain (LOL - message pour Bigou). J'ai donc pris mon repas au bar, et j'ai attendu. Benoît s'est présenté au bar, je lui ai serré la main, lui ai demandé comment s'était passé le voyage (avec quelques encombres, je ne rentre pas dans les détails ...). Nous sommes allés à l'accueil où je lui ai donné la corbeille avec les clés, à ce moment j'ai vu Pitt, à qui j'ai serré la main aussi ("le monsieur du fourgon", je l'appelais l'année dernière, sourire). Les motards arrivaient peu à peu, j'en ai reconnu certains et certaines, grand sourire, plaisir de se revoir, plaisir partagé. J'ai montré où ils pouvaient mettre les motos, de façon garées le long d'un mur, puis ensuite le long d'une haie. Le voyage avait été fatiguant (plus de 600 kms si j'ai bien retenu). J'ai donné les clés, en faisant l'appel comme à l'école (sourire), ça a bien fait rire quand j'ai dit ça. Il leur tardait d'aller prendre une douche! Je suis resté, nous avons précisé certains points du séjour. Nous ne fournissons pas les draps, j'ai pu en donner quelques uns, en ajoutant "je vais voir ce que je peux faire pour demain" (je n'ai pas promis, sourire, mais je me suis vu dire "on te fait confiance, on les aura demain", fais de ton mieux...). J'ai pu voir comment ils étaient organisés. C'est tout naturellement que je suis resté à l'apéritif. Il était près de 22h00, ils allaient se mettre à table, j'ai décliné l'invitation à rester au repas, en disant que si ça tenait encore pour le lendemain que ce serait avec plaisir (un mot que je dis pas mal). On m'a répondu "tant que tu veux...  dimanche midi on sera partis". J'ai pris congé vers 22h30, ravi de cette soirée.  Le reste du séjour a été aussi sympa.

Demain la suite, la journée de samedi, et le départ dimanche matin.

Motos 2010 - 1

© Tous droits réservés

photo prise samedi à 8h00 du matin

( je m'engage à retirer la photo sur simple demande, mon e-mail se trouve en page d'accueil).

Je vous souhaite une agréable semaine.

10/09/2010

Archives - Les Pistons Voyageurs 2

Archive du 15.09.2009

La suite de mon week-end : la journée de samedi et dimanche matin : bonne lecture.

J'avais quitté les motards le vendredi soir alors qu'ils prenaient l'apéritif. Samedi matin, j'étais bien en avance, je suis arrivé avant 8h00 au centre (j'embauche à 8h30). J'avais pris l'appareil photo avec moi , et c'est tout naturellement que je me suis approché des motos au fond du parking. J'ai vu le monsieur qui conduisait le fourgon, on a discuté un instant, il a vu l'appareil photo, il a vite compris ce que j'allais faire. J'ai pris quelques photos et j'ai vu un des motards (je ne connais pas son prénom, un barbu sympathique, avec qui j'ai beaucoup discuté par la suite). Je lui ai serré la main, demandé comment il allait. Nous avons discuté 10 bonnes minutes, j'ai su qu'ils allaient dans la Montagne Noire (au nord du département ) . D'autres sont arrivés, ils m'ont parlé des moustiques ... J'ai pris congé, et sur le chemin de l'accueil j'ai discuté un instant avec les filles, c'est ça le relationnel, sourire!

J'ai fait mon travail le matin, j'ai appris qu'un des motards avait eu un malaise à la plage (je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à Riton, et c'était bien lui). J'ai croisé le monsieur du fourgon à plusieurs reprises, ai demandé des nouvelles de Riton chaque fois que je le voyais. En milieu d'après midi ils étaient en train de prendre le café au milieu du centre, me suis approché et suis resté un instant (pas trop quand même). J'ai été travailler, fini mon service à 19h00, ma responsable m'a demandé de me rapprocher des motards (sourire) pour la commande de pain du lendemain... J'y suis allé en passant par le parking, j'ai vu une fille en combinaison de motard et elle m'a dit "vous faites votre ronde?" (sourire!), j'ai apprécié la blague. J'ai demandé à voir le monsieur, il était en discussion, j'ai passé le message. Il m'a demandé où était ma responsable (elle tenait le bar à ce moment là) : ma réponse les a fait rire et ils m'ont dit : "au bar? encore??" plein de sous entendus, le motard à côté de moi était "mort de rire!". J'ai fini ma journée comme ça.

Dimanche matin, pas de visite matinale, je me suis mis de suite au travail, je savais qu'ils déjeunaient et je n'ai pas voulu "déranger". C'est le monsieur au fourgon qui est venu régler. J.M. est passé et il m'a serré la main. Je travaillais, et je pouvais voir à travers les portes fenêtres les préparatifs du départ. Suis sorti un instant, ils étaient en file et j'ai fait salut de la main, ils m'ont répondu, un petit garçon blondinet (en vacances sur le centre) admirait les motos, un des motards s'est approché à moto à moins d'un mètre de lui et lui a fait signe s'il voulait monter.

L'image qui me restera. c'était un moment "calme" et j'étais dans le hall. Je vois un motard en tenue, casqué, s'approcher. Presque tout timide. Il me demande la clé du cadenas pour ouvrir une barrière intérieure. Le fourgon ne pouvait pas passer sinon. Je vais lui chercher la clé, la lui donne : il me dit : "ne vous dérangez pas, je vous la rapporterai". Du hall je devinais, plus que je ne voyais. J'ai levé la tête et je l'ai vu venir dans ma direction au milieu du parking, me suis avancé et il m'a rendu la clé, son visage avec ses lunettes, presque timide : il m'a remercié "chaleureusement", ça se voyait qu'il avait apprécié le séjour, je lui ai serré la main (il me semble...) il a encore dit merci et il est parti. Ca m'a réchauffé le coeur. J'aime rendre service et que les vacanciers partent satisfaits de leur séjour!

Une note très positive pour conclure, un bon week-end bien sympathique!

 

commentaire laissé par Benoit à la suite de l'article :

"Merci sympathique inconnu de ce récit.
Je suis un des responsables du Club les Pistons Voyageurs, et Webmaster de notre site.
Je n'hésiterai à mettre le lien de ton blog sur notre site internet.
Le compte-rendu de notre sortie sur Portiragnes sera bientôt en ligne, dès que Yo, que tu as du rencontrer, l'aura écrit (C'est notre photographe officielle aussi !)
Les participants m'ont relaté le très bon accueil qu'on leur a fait sur le centre CCAS de Portiragnes.
Bonne continuation
Merci de ta contribution
"

 

motos 2

motos 3

motos 4

motos 5

motos 6

 

motos 7

toutes les photos droits réservés

je m'engage à les retirer sur simple demande, mon e-mail est en page d'accueil