Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/03/2014

Carrousel moto garde républicaine

En exclusivité , je vous laisse découvrir cette démonstration accompagnée d'un tout nouveau fond musical.


Lire la suite

14/03/2011

Photos BMW R 1200 RT

http://www.flickr.com/photos/7469023@N07/sets/72157626244...

photos de mon ami Deathsquadron

archives du blog :

 

Essai moto BMW R 1200 RT

Essai moto BMW R 1200 RT (suite)

je vous souhaite une très bonne semaine !

17:05 Publié dans Auto/Moto, Bons plans, Coup de coeur/Coup de griffe, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : bmw r 1200 rt | | |  Facebook | | |

21/04/2010

Essai moto BMW R 1200 RT (suite)

La suite de l'essai (et fin) de la BMW R 1200 RT par Deathsquadron : bonne lecture.

 

(…) La ville se passe, première sortie d'agglo sur une 2X2 voies, et on accélère : eh ben, il pousse vraiment bien pour un flat. Je me cale à 120 (pour 110, c'est raisonnable), et là, je me laisse tenter par le régulateur de vitesse. Encore une fois, que du bonheur, ça gère tout seul, se déconnecte quand on freine ou que l'on embraye, ça marche du tonnerre, et la tête des gens qui vous font coucou quand vous les doublez, quand vous leur répondez de la main droite (censée tenir la poignée d'accélération), terrible, ça ajoute un plus au confort, c'est indéniable, et les suspensions réglées en mode confort, un vrai pullman. On tente la radio : là, par contre, ce n'est vraiment pas terrible, voire carrément nul, on n'entend rien, même en montant le son (plus fort, je risque de réveiller les voisins), pourtant c'est le genre de truc que j'aurais trouvé pratique sur autoroute, même s'il le système est facile à apprivoiser, c'est dommage, je considère ça comme un pur gadget.

Agglo suivante, puis je bifurque pour quitter la route principale (une nationale, bof) afin de rejoindre des petites départementales sympathiques. Là, ça y est, on arrive enfin dans les choses sérieuses : des enchainements de virages sur des petites routes bien propres. Passage en mode sport pour l'ESA, et c'est parti: ouah, la moto se catapulte à la moindre rotation de la poignée droite, collée à la route, elle lit la trajectoire sans dévier, ne tortille pas, la moindre erreur se laisse corriger facilement, c'est une vraie arme, impressionnante de facilité, le moteur a énormément progressé niveau fonctionnement, ça passe plus fort que certains 4 pat' que je connais. Ah, la magie du châssis BMW. Puis on revient en ville, après cette petite séance de défoulage, re-passage en mode confort pour profiter de la fin de la balade (déjà une heure que je me promène? Houla, va falloir la rendre à la concession, cette 1200), et retour chez BMW, je la gare comme il faut, la regarde un dernier coup, puis je vais rendre les clefs (tiens, c'est quoi ces sentiments, serait-ce des regrets?). P'tite discussion sur mes impressions avec le concessionnaire, ce que j'en ai pensé (quasiment que du positif, comme vous devez vous en douter), et retour à la maison. Dommage que ma chère passagère n'ait pas pu venir faire l'essai avec moi (raisons de santé), je pense qu'elle aurait vraiment apprécié le confort de cette moto.

 

Maintenant, un petit bilan sur cette machine : un mot pour la décrire: HALLUCINANTE. Moi qui, comme je le disais au départ, ne jurais que par les 4 cylindres, me voilà amoureux d'un flat, et quel flat, une vraie révolution à lui tout seul, il n'incite pas à rouler vite (c'est pas du tout dans sa philosophie), ce qui est appréciable par les temps qui courent, bien que, s'il faut faire parler la poudre, notamment lors d'un dépassement, il le fait sans broncher, pour rapidement décoller vers des vitesses à finir au trou avant d'avoir fini de dire « ouf ». Mais moi, il me convient, car avec lui, je ne suis pas tenté de taper dedans, et de me retrouver en excès de vitesse (mieux pour mon permis et pour mon porte-monnaie). Comble du bonheur, madame, qui n'aimait pas la tronche du flat sur les 1200GS (ma moto de prédilection), trouve le 1200 RT magnifique (Yesss).

 

Malgré tout, même si le tableau semble idyllique, il y a quand même quelques bémols, on commence par le moins gênant : l'ordinateur de bord n'est pas très lisible lorsqu'il y a du soleil, c'est dommage, notamment l'horloge en bas, avec des chiffres plutôt petits. Puis le deuxième, et pas le moindre : le prix de la bête. Le prix de celle que j'ai essayé dépasse les 20000€, c'est impressionnant. Alors j'ai envie de dire tout de même un truc, la perfection se paye au prix fort, mais quelle perfection. Vivement l'année prochaine, que je puisse changer ma moto pour cette R 1200 RT, en espérant que mon banquier soit d'accord, et que les finances suivent.

 

Tous mes remerciements au concessionnaire qui a bien voulu me prêter la moto, malgré un calendrier d'essai assez chargé.

 

Signé: un ancien amoureux des 4 cylindres, tombé amoureux fou d'un flat twin magique, et plus particulièrement d'une R 1200 RT d'anthologie

 

voilà, c'est fini! Merci à Deathsquadron pour ton compte-rendu!

Vous aussi, si vous voulez laisser des témoignages, ou m'envoyer d'autres comptes-rendus : ce journal de bord est le vôtre!

 

20/04/2010

Essai moto BMW R 1200 RT

Mon ami Deathsquadron a essayé la BMW R 1200 RT,  il m'a envoyé le compte-rendu de "son essai"... Bonne lecture.

 

BMW R 1200 RT: essai

Comme convenu, (j'avais prévenu Lolo), après l'essai du K 1300 GT, je me suis lancé dans l'essai de la toute nouvelle BMW R1200 RT modèle 2010. Oui, je sais, ceux qui me connaissent savent que je ne jure que par la puissance d'un 4 cylindres, mais bon, j'adore BM aussi, c'est une longue histoire entre cette marque et moi.

 

Ce qui est de la nouveauté, le modèle 2010 ne révolutionne pas tout, et pour faire la différence avec l'ancien modèle, au premier abord, pas évident, à par les caches plastiques sur les cylindres, et leur forme, l'entrée d'air sous les phares qui est maintenant noire et non plus grise, la forme de la bulle, après, je vois pas trop. Ah si, les cligno (commandes) sont comme sur les motos japonaise, un simple curseur coté gauche, fini les palettes de chaque coté. Moi, ça me choque pas, je suis habitué à rouler avec ce genre de commande.

 

Bref, rendez-vous pris avec le concessionnaire (super gentil, je tiens à le souligner, et super serviable) en début d'après midi : les conditions météo sont parfaites, il fait bon (16°, m'indique le thermomètre digital de la BMW), beau soleil, un peu de vent, routes bien sèches, bref, tout pour faire un essai agréable.

 

Le concessionnaire me présente la bête, pas trop intimidante au premier abord (pour qui a l'habitude de rouler en GT), et me dit de suite que les clignos ont changés de place par rapport aux anciens modèles BMW. Puis il m'explique le fameux ESA2, les suspensions pilotés qui permettent de choisir plusieurs modes: solo, duo, ou duo avec bagages, puis les modes normal, confort et sport.

 

Au cours de l'essai, réglé en mode solo, je ne me suis que très peu servi du mode normal, j'ai passé mon temps à alterner le mode sport dans les virages, et le mode confort dans les lignes droites.

 

Vient le moment du départ : il me démarre la moto, le bruit est franchement sympa, je termine de m'équiper, puis je m'assois sur la bête : première surprise, c'est vachement haut, va falloir y penser, à faire gaffe au moment de s'arrêter (pourtant je fais un bon 1,82m). Quel confort, cette selle, un vrai fauteuil, je ne connais pas beaucoup d'équivalents, la position est bien droite, les jambes ne sont pas repliées, la position est assez naturelle, reposante. P'tit coup de gaz, bruit super sympa pour un flat, et aucun mouvement vers la droite, contrairement aux anciens flats, surprenant.

 

Première et en avant Guingamp. Ah m... calé, oublié la béquille latérale, forcément, on recommence. Cette fois c'est la bonne, premiers mètres et là, première surprise: elle est hyper maniable, un vrai vélo, et même pire que ça, c'est magique, ça braque comme un rien, je suis bluffé. Je teste le freinage, c'est aussi impressionnant que la maniabilité, ça freine comme un char Leclerc. Et c'est parti.

 

Petit passage obligé en ville, pour voir comment la bête se comporte : mis à part la hauteur de selle, le reste n'est que du bonheur, ça se faufile partout, mais il faut faire gaffe au gabarit, le flat est onctueux, se conduit sur un filet de gaz. Mais ils y ont fait quoi à leur moto, les magiciens de chez BMW Motorrad? Aucun à-coup de transmission, le cardan est aussi doux qu'une chaîne, et la boite de vitesse, une vraie merveille. S'il n'y avait pas le flat et le logo je me croirais sur une autre marque que BM. Pour comparaison, les anciens modèles 1100 et 1150 RT, on avait l'habitude de verrouiller la boite de vitesse de manière assez virile (pour exagérer un peu, un grand coup de talon sur le sélecteur), fallait vraiment y appuyer, et là, rien, que dalle, que nenni, une pichenette, et la vitesse se verrouille. J'ai été tellement surpris par la douceur que plusieurs fois, j'ai cru que je n'avais toujours pas changé la vitesse. Bluffant, y a pas d'autres mots. (...)

 

 

Il faudra attendre demain pour lire la suite (lui aussi, quand il est parti, il écrit et on ne peut pas l'arrêter...).

Demain : la sortie de ville,  la ville suivante,  le retour à la concession, et sa conclusion : points forts et points faibles (bémols apportés).

archives du blog :

http://monjournaldebord.midiblogs.com/tag/k%201300%20gt

18/01/2010

Photos motos gendarmerie

Le blog est visité... La preuve : on m'a envoyé ces photos de motos de gendarmerie

Merci à toi Nicolas, pour la "petite exclusivité"...

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

1/  YAMAHA FJR 1300 et BMW R.1200 RT

© Tous droits réservés.

2/  BMW R.1200 RT

© Tous droits réservés.

 

bonus : un alignement de motos, photo prise le 11 février 2009, lors du Tour Méd cycliste

(merci à Pierre pour ton aide)

motos gendarmerie

© Tous droits réservés.

 

Merci pour ces photos,

je laisse le soin aux utilisateurs de ces motos, aux motards de la gendarmerie , spécialistes,

de laisser des commentaires et de donner des explications.

d'autres photos ici : photos de moto gendarmerie


Je vous souhaite une très bonne semaine - have a great week
--------------------------------------------------------------------
édition : Stéphane m'a envoyé un message avec des précisions :
Ce sont des photos qui ont été prises il y a deux ans, je crois à Fontainebleau lors de l’essai du BMW R.1200 RT en vue du dernier appel d’offres des forces de l’ordre fait aux constructeurs moto.

06:30 Publié dans Auto/Moto, Gendarmes, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : moto, moto gendarmerie, gendarmerie, bmw r 1200 rt, yamaha fjr 1300 | | |  Facebook | | |