Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/07/2014

Mathieu Goguel - Danger public

Un des derniers livres que j'ai lus : un vrai coup de coeur!

Polar motard : Danger Public !

Danger Public - Mathieu Goguel"Jeudi 17 octobre 2002. Paris est toujours bloqué, ce qui n'empêche pas certains de bosser. Bertin, Toussaint et Fred n'ont pas le choix: le deux-roues est leur seul moyen de rallier l'institut médico-légal, où doit avoir lieu l'autopsie de Gérard Boucheron"...

Sur fond de périph saturé, de capitale à l'agonie, de vitrines défoncées à coup de BMW, Mathieu Goguel nous plonge ici dans un Paris noir et violent, pour un polar de motard à grand renfort de racaille, de brigade criminelle, d'enquêtes et de faits divers. La fiction emprunte à la réalité 2002 ses éléments pour quelques heures de plaisir à dévorer un vrai policier : où le gentil est un flic motard, le suspens permanent, la mort toujours au rendez-vous et Baupin "un gros con". La 500 GSE croise la roue avec la Speed Triple, le Monster S4 ou la BM R1100 GS. La moto est ici reine du jour et de la nuit.

Le tout se lit comme une Tequila frappée à l'envie, par petite rasade au gré des chapitres 'Paris roule-t-il', 'Sortie de piste', 'Permis de tuer' ou cul sec, la main sur la gorge et les tripes serrées jusqu'au dernier embouteillage.

Mathieu Goguel signe ici à 32 ans son premier roman, après avoir cumulé les casques de consultant, responsable marketing, globe-trotteur, éditeur et fondateur de Start-Up...

Le site ouebe ouvert à l'occasion vaut également le détour, notamment pour y parcourir les premiers des 166 chapitres : www.polar-motard.com

A découvrir en poche, aux éditions Terre de Brume : 9,75 € en librairie ou à commander en ligne (1,5 € de frais de port).
ISBN : 2-84362-187-9

 source de l'article :

22/02/2014

Kjell Eriksson - Le cri de l'engoulevent

Le dernier livre que j'ai lu, une découverte! J'ai vraiment aimé, je vous le recommande.

Un autre auteur suédois que j'apprécie, il me reste à lire en partant de son premier livre...

Des heures de lecture en perspective!

41fuuZLi%2BxL._SY445_.jpg

 

La ville tranquille d'Uppsala est le théâtre d'une série d'actes de vandalisme. Des bandes de jeunes issus de milieux populaires, immigrés ou enfants d'immigrés pour la plupart, se livrent à des délits divers que la police juge sans gravité... jusqu'à ce que le corps d'un adolescent soit retrouvé dans une rue commerçante. Ali a assisté à toute la scène. Traumatisé par la violence dont il a été témoin, ce jeune Iranien ne sait pas encore quel rôle adopter dans cette affaire, d'autant qu'elle se complique, puisque des groupes néonazis prétendent venger cette mort en organisant des expéditions punitives à l'encontre des populations immigrées. A peine rentrée de congé parental, Ann Lindell se voit confier un crime raciste épineux. Tandis qu'elle enquête, elle peine à calmer les ardeurs de son collègue Ola, alors qu'Edvard, son ancien amant, reprend contact. Pas de temps mort pour l'héroïne de Kjell Eriksson dans ce nouvel opus à dominante sociale qui orchestre les crises de conscience de ses personnages sur fond de société suédoise en pleine mutation.

 

23/11/2013

Franck Thilliez - Atomka

Le dernier livre que j'ai lu de Franck Thilliez : un très bon thriller, je n'ai pas été déçu jusqu'à présent avec ses livres : je vous le recommande!

510UZPsCgBL._SY445_.jpg

 

 

Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d'un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent. Une affaire d'envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu'elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police. Tandis que l'enquête s'accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s'engage alors, détruisant le flic à petit feu.

03/06/2011

Didier van Cauwelaert - Hors de moi

Le vendredi c'est jour de lecture ...

Un des derniers livres que j'ai lus. Il faudra que je fasse une liste de mes achats, je crois que j'ai pour au moins 6 mois de lecture assurés!! sourire.

217 pages, ce livre se lit vite. On se laisse prendre au suspense, et j'ai vraiment eu envie de le terminer pour connaître la clé de l'énigme. C'est bluffant! Je vous le recommande.

J'ai 2 autres livres de cet auteur en attente de lecture, je vous tiendrai au courant, en tout cas, je suis fan.

*-*-*-*

Auteur : Didier VAn Cauwelaert

Titre : Hors de moi

« J’ai tout perdu, sauf la mémoire. Il m’a volé ma femme, mon travail et mon nom. Je suis le seul à savoir qu’il n’est pas moi : j’en suis la preuve vivante. Mais pour combien de temps ? Et qui va me croire ? »

Un vrai cauchemar attend Martin Harris à son arrivée à Paris. Botaniste américain invité en France à collaborer aux travaux d’un confrère de l’INRA sur le danger des organismes génétiquement modifiés, il est victime d’un accident qui l’entraîne dans un coma prolongé. Lorsqu’il en sort et se rend à l’appartement qu’il a loué, un autre Martin Harris est dans la place et sa propre femme Liz ne le reconnaît pas. N’ayant plus de papiers, il trouve porte close du côté du commissariat, de l’ambassade et de l’INRA. Mais cherche à comprendre en consultant le neuropsychiatre qui l’a suivi lors de son coma, en engageant un détective privé, en suivant sa femme… A-t-il usurpé l’identité d’un autre, est-il victime d’une machination des multinationales pharmaceutiques (car il lutte pour faire interdire les OGM), au fur et à mesure de sa propre enquête il n’est plus sûr de rien et le lecteur plonge avec lui dans une véritable descente aux enfers hallucinante.

 

Dédoublement, folie, manipulation mentale ?
Explorant une nouvelle fois les mystères de l’identité, Didier Van Cauweleart a écrit un suspense hallucinant, l’odyssée d’un homme seul en lutte contre le mensonge de tout son entourage… ou sa propre vérité.

 

 

À huit ans, Didier van Cauwelaert reçoit son premier refus d’éditeur. Vingt ans et des poussières, qu’il publie douze ans plus tard, lui vaut le prix Del Duca. Suivront le prix Roger Nimier en 1984 pour Poisson d’amour, le prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple, le Molière 1997 du Meilleur spectacle musical pour Le Passe-Muraille, le prix du Théâtre de l’Académie française… Les combats de la passion, les mystères de l’identité et l’irruption du fantastique dans le quotidien sont au cœur de son œuvre, toujours marquée par un humour ravageur.

Romancier, auteur de théâtre, de comédies musicales, Didier Van Cauwelaert séduit public et critique, de Vingt ans et des poussières, (Prix Del Duca 1982) à Rencontre sous X (2002), en passant par Un aller simple(Goncourt 1994). Traduits dans une vingtaine de langues, ses romans dépassent en France les cent mille exemplaires.
 

25/03/2011

Claude Ragon - Du bois pour les cercueils

 Un  livre que j'ai lu récemment - Je vous laisse vous faire votre idée, pour ma part je n'ai pas été déçu.

Du bois pour les cercueils - Prix Quai des Orfèvres 2011

Auteur : Claude Ragon

Le commissaire Gradenne prend froid dans l’hiver du Jura. A la manière de Maigret, enquête « grippée », gendarmes trop « pressés » comme ce corps broyé par la machine…
Quelle idée aussi de confier à des officiers de marine à la retraite le renflouement d’une usine, dans ce « port de mer » sous la neige, au milieu des forêts !
Vous reprendrez bien de cette Morteau, mijotée dans la potée de la veille, accompagnée d’un Poulsard… ? Avec un Comté de plus de dix-huit mois, on vous recommande ce jeune lieutenant de 30 ans d’âge sans beaucoup d’affinage à la PJ, mais avec du… nez, avisé et goûteux !

 

Ingénieur dans l'industrie de transformation du bois, Claude Ragon connaît à coeur le massif jurassien, ses habitants et leur caractère âpre. Cet univers minéral, végétal et humain inspire une écriture également rude et attachante.

 

http://www.amazon.fr