Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2015

Pub M6 mobile - Bikers

Pub M6 mobile - Bikers (TV)

21/07/2014

Mathieu Goguel - Danger public

Un des derniers livres que j'ai lus : un vrai coup de coeur!

Polar motard : Danger Public !

Danger Public - Mathieu Goguel"Jeudi 17 octobre 2002. Paris est toujours bloqué, ce qui n'empêche pas certains de bosser. Bertin, Toussaint et Fred n'ont pas le choix: le deux-roues est leur seul moyen de rallier l'institut médico-légal, où doit avoir lieu l'autopsie de Gérard Boucheron"...

Sur fond de périph saturé, de capitale à l'agonie, de vitrines défoncées à coup de BMW, Mathieu Goguel nous plonge ici dans un Paris noir et violent, pour un polar de motard à grand renfort de racaille, de brigade criminelle, d'enquêtes et de faits divers. La fiction emprunte à la réalité 2002 ses éléments pour quelques heures de plaisir à dévorer un vrai policier : où le gentil est un flic motard, le suspens permanent, la mort toujours au rendez-vous et Baupin "un gros con". La 500 GSE croise la roue avec la Speed Triple, le Monster S4 ou la BM R1100 GS. La moto est ici reine du jour et de la nuit.

Le tout se lit comme une Tequila frappée à l'envie, par petite rasade au gré des chapitres 'Paris roule-t-il', 'Sortie de piste', 'Permis de tuer' ou cul sec, la main sur la gorge et les tripes serrées jusqu'au dernier embouteillage.

Mathieu Goguel signe ici à 32 ans son premier roman, après avoir cumulé les casques de consultant, responsable marketing, globe-trotteur, éditeur et fondateur de Start-Up...

Le site ouebe ouvert à l'occasion vaut également le détour, notamment pour y parcourir les premiers des 166 chapitres : www.polar-motard.com

A découvrir en poche, aux éditions Terre de Brume : 9,75 € en librairie ou à commander en ligne (1,5 € de frais de port).
ISBN : 2-84362-187-9

 source de l'article :

21/09/2013

Archives - motards au centre de vacances 2

mercredi soir : je vais être seul ces 3 jours qui viennent, et en plus nous accueillons un prêt d'institution (un groupe) de vendredi soir à dimanche matin : 20 motards! J'ai bloqué les logements ce jour... je ferai un compte rendu...


La semaine dernière 3 couples de motard sont restés une nuit au centre de vacances : bonne lecture.

 

En milieu de semaine, j'ai reçu un coup de téléphone de D.L. (un de mes anciens responsables). Tout d'abord,  j'ai eu la surprise de l'avoir au téléphone, et  ensuite, j'ai eu la surprise quand il m'a annoncé qu'il venait avec des amis motards, et qu'il m'a demandé si on avait de la place.. Vous pensez bien qu'on n'est pas complet en cette période, et que de toute façon j'avais l'intention de bien m'occuper d'eux. Il m'a dit qu'il allait en parler avec ses amis et qu'il me téléphonerait à nouveau. Je lui ai répondu qu'il me demande (nous sommes 3 le week-end).

Jeudi, c'est M.H.  qui a appelé, la femme de D. Elle venait au nouvelles, et m'a demandé quelques renseignements, le type de structures à disposition, s'il fallait les draps, si un boulanger venait. C'est là que j'ai su qu'ils allaient venir à 3 couples. J'ai proposé de les loger dans des logements à 6 lits... Ils voulaient savoir s'ils pourraient mettre la moto à côté (j'ai de suite pensé à l'année dernière,  à la même période : Motards au centre de vacances ). Elle a appelé à nouveau vendredi soir, et j'ai passé la réservation de suite après. J'ai prévu de les mettre pas trop loin de l'accueil (le même endroit où j'avais mis les motards de l'année dernière), comme ça ils pourraient mettre les 3 motos pas trop loin de leur logement, juste derrière la barrière du parking intérieur.

Ils sont arrivés samedi après la coupure de l'après midi. D.L. est arrivé le premier, tout sourire, avec un pantalon de cuir... J'ai embrassé M.H., ai sérré la main de D. Il m'a présenté ses amis, j'ai sérré les mains. Un des participants avait des bottes de moto sous son jeans, j'étais dans mon élément (comme vous vous imaginez très bien! LOL!). Comme l'année dernière, nous ne faisons plus les états des lieux à l'arrivée, pourtant... j'ai eu un grand plaisir à les accompagner et ils ont apprécié que je les accompagne, c'est une partie du travail que j'apprécie vraiment, le moment où les familles arrivent, nous à l'accueil nous sommes le premier visage qu'ils voient, autant qu'il soit chaleureux! J'ai montré l'intérieur de la structure en dur, ça leur a convenu. J'ai discuté un bon petit moment (s'il y avait des moustiques, par exemple!). Je leur ai souhaité un très bon séjour. Je m'en revenais à l'acceuil, quand je me suis aperçu que j'avais gardé les clés de la structure dans ma main. J'ai fait demi tour, et j'ai vu D. à qui j'ai donné les clés. Il allait sur le parking, c'est là que j'ai vu les 2 BMW 1200, et la Goldwing. De bonnes motos pour faire de la route! Je suis retourné à l'accueil, ils partaient en balade, c'est là que M.H. est venue me demander s'il y avait un badge pour le portail (j'avais oublié de leur donner le plan avec le code! Où avais-je la tête, LOL!). Elle a rigolé en disant à D. "Laurent a fait son travail à moitié" : sourire!

Le lendemain, M.H. est venue régler dans la matinée. Ensuite,  j'ai vu qu'ils étaient autour des motos, en train de se préparer. J'ai discuté un peu avec les motards. Ils ne sont pas restés longtemps au bout du compte (juste pour une nuit).

 

Je garde un bon souvenir du week-end dernier, j'ai vu des personnes vraiment sympa : les motards sont sympa!

24/08/2013

Reportage Brescoudos

http://youtu.be/SJZrzkJmIKQ

22/08/2013

Brescoudos 2013

 * * * du 24 août au 1er septembre 2013 * * *

Affiche-2013-Custom.jpg

http://www.brescoudos.com/

 

 

Brescoudos bike week 2011 Cap d'Agde

25/10/2011

Compte-rendu dimanche 23 octobre

bonne lecture de ce compte-rendu.


Il y a peu, j'ai adhéré à "l'association SPIS 34" (souvenez-vous l'article Ma visite au centre de secours de Lunel ) : Sauvegarde Patrimoine Incendie et Secours de l'Hérault*. Ils ont un local au Caylar, au dessus de Lodève (nord de l'Hérault).

Avec ma nouvelle voiture (une Twingo...), je suis parti à 7h45 de Béziers, et j'ai pris l'autoroute A75 (gratuite). J'ai mis environ une heure pour arriver à l'aire du Caylar. J'avais un besoin pressant... Je me suis garé au niveau de la station service, et là un groupe de motards est arrivé ... la journée commençait bien ... Certains étaient en cuir ... Je n'ai rien perdu!

J'ai rencontré les membres présents au local, dont Laure que je connaissais déjà ... Petit déjeuner consistant, et puis il était temps de se mettre à l'ouvrage. Le reste de la matinée, j'ai poncé avec un outil électrique un couvercle de remorque, rien de bien compliqué. Le moment du repas a été convivial. Court temps de repos pour moi, et puis ensuite, dans le local (car il commençait à faire des gouttes), j'ai aidé avec un outil à main à enlever de la peinture sur un véhicule. En fin d'après midi, je suis rentré dans la brume et la pluie, ce n'était pas franchement un moment de plaisir ... mais il fallait bien que je rentre. Pour conclure cette partie, j'ai apprécié l'accueil : merci à Laure, Laurent et à tous qui étiez présent hier, au mois prochain!

Rodolphe et Virginie m'avaient invité le soir à manger une raclette. Ils habitent un village à 10km de mon domicile. Me voilà parti sous la pluie, par la "rocade nord" de Béziers. Je suis arrivé rapidement à l'entrée du village. Je décris l'entrée de village pour que vous visualisiez bien le "décor" : une voie double, avec séparation au milieu (chaussée rétrécie au maximum). A droite dans mon sens de marche, une autre voie parallèle, qui dessert des villas (ainsi les habitants rentrent en voiture chez eux, en empruntant une voie autre que la principale). Suis-je clair? Je n'étais pas vraiment à l'heure pour aller chez mes amis (en retard pour tout dire). Je suis sur la voie "principale" qui entre au village, et devant moi, je vois une voiture feux de warnings allumés... Bien sûr je m'arrête, en me disant "tu es en retard, tu aurais dû passer à droite, ça revenait au même, puisque ça débouche sur le même rond point". J'attends donc, pour moi ça a duré un moment, la voiture n'avançait toujours pas, je me demandais bien ce qui se passait... et pas moyen de la doubler (séparation matérialisée au sol, petit muret). Si je voulais passer à droite, j'aurai dû reculer environ 50m, ce qui me paraissait dangereux, dans la nuit, avec des voitures qui roulaient "assez vite". Une voiture se postionne derrière moi (ouf), et j'attends toujours... D'un coup... un fourgon de gendarmerie vient en sens inverse, se gare plus en avant de la voiture (dans mon axe en fait), un gendarme sort et il vient directement à ma voiture ... je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il vienne directement à ma voiture ... j'avais la vitre baissée, il s'approche : - "bonsoir Monsieur, c'est vous qui avez appelé? - moi "non" - le gendarme " la voiture est vide"  - moi "ha bon, je ne savais pas"... Il était en rangers-treillis (pas de bottes cette fois ... sourire, vous savez que la dessus je donne toujours les détails!). Il allé voir la voiture et s'est penché à l'intérieur. Je me suis pensé "mon pauvre, tu aurais pu attendre très longtemps!. La voiture derrière moi a fait demi tour pour s'engager dans la voie à droite, en faisant très attention j'ai fait la même chose. J'ai pu voir un couple devant une villa discuter avec le gendarme ... Ce n'est pas souvent que je sors le soir, pour une fois ... Rencontre sympathique!

J'ai pu finalement aller chez mes amis, et j'ai passé une agréable soirée à manger une raclette, vu la baisse des températures et l'humidité c'était un plat tout à fait adéquat!

A bientôt pour de nouvelles aventures!


*Vous pouvez nous rejoindre sur la page Facebook de l'association en tapant "Association SPIS 34".

07/02/2010

Grand Carnaval des Motards 2010


2eme Grand Carnaval Motard 2009
envoyé par Funeasybike. - Regardez plus de vidéos auto et moto.

 

toutes les infos on clique  : grand carnaval des motards 2010

 

Le 7 Février 2010, et pour la 3ème année consécutive, Fun'Easy Bike organise le Grand Carnaval Motard dans la salle des fêtes de Palavas-les-flots et sur son grand parking. de 9h à 19h.

 

Je vous souhaite un très bon dimanche - Have a great Sunday

 

édition 11h00

changement de programme, ça ne s'est pas passé comme je l'espérais, je ne participe pas à la sortie.

04/12/2009

Archives blog - Mon Téléthon motards 2008

L'année dernière, pour le téléthon, le stand de la Croix Rouge était en face du stand de motards de la FFMC34. Mes lecteurs/ visiteurs fidèles s'en souviennent, bien sûr, mais  les nouveaux   lecteurs / nouvelles lectrices n'ont peut être pas lu ces archives. Voilà donc un an plus tard le compte-rendu que j'avais fait (09.12.2008). Bonne lecture.

(...) J'ai dit que j'allais au stand de la FFMC34 pour faire un tour à moto.

Ils proposaient un petit tour (en ville) à 2€, et un grand tour (environ 15km) à 5€. C'était pour la bonne cause, j'ai opté pour le tour à 5€. Me suis approché de "l'accueil" et ai demandé à participer. On m'a pris mes coordonnées, et on m'a demandé de patienter, j'ai répondu que ça m'était égal, que j'avais tout mon temps. Les motos étaient alignées, j'ai pu admirer les belles mécaniques...  Des motards d'un petit tour sont revenus avec leurs passagers, mais je devais encore attendre, car c'était avec un autre groupe que je devais aller. J'ai un peu discuté avec F., lui ai dit que je ferai de la pub pour leur association. L'ambiance était conviviale, puis il faut dire que nous avons eu de la chance avec le temps : il a fait une super journée.

Au bout d'un moment, on est venu me dire de me préparer, on m'a donné un gilet (orange fluo) et on m'a dit d'essayer un casque, et de vérifier qu'il m'aille bien. J'ai été prêt rapidement, et j'ai attendu qu'on vienne s'occuper de moi.. Cela n'a pas tardé, on est venu me chercher et on m'a dirigé vers une femme motard, en me disant que je partirai pour la balade avec elle! Je ne sais pas pourquoi, mais les 2 ou 3 motards étaient éclatés de rire en me disant cela...  C'est vraiment rocambolesque, j'en rigole encore en vous l'écrivant.

Ils me disent "vous irez avec elle pour la sortie". C'est vrai qu'elle était tout de cuir vêtue (mdr!). Que répondre? J'ai bien été embarrassé un court instant, et ils rigolaient bien derrière moi (pas pour se moquer bien sûr... je n'ai pas les noms, mais je suis physionomiste... ) : je dois dire que je les comprends. J'aurai été une blonde, ou brune, à forte poitrine, ils ne m'auraient pas joué ce numéro... Ils se seraient proposés de me piloter.. Mais je ne leur en veux pas, au contraire, ils ont été vraiment sympa. Ils me laissent seul avec mon "pilote". En fait, elle m'a presque dissuadé d'aller avec elle! Elle devait prendre une autre fille comme passagère et elle me proposait de partir avec une autre moto! Tous les moyens ont été bons, les pneus de sa moto étaient usés, elle ne roulait pas vite, je n'aurai pas de sensation ... (c'était le bouquet!). Elle m'a aussi demandé si partir avec Goldwing ne me branchait pas... Je dois dire que je ne me souviens pas d'avoir fait de sortie avec une moto sportive, mais j'ai quand même une préférence pour les BMW, et il y en avait 2 alignées, des 1200. Je les avais repérées, de couleur bleu gendarmerie en plus! Dans le fil de la discussion j'ai dit que j'aimerai bien aller en BMW, elle m'a dit qu'il fallait trouver le motard qui conduisait, on l'a trouvé, il était prêt à me conduire. Il a voulu quand même trouver le propriétaire. J'ai opté pour la BMW 1200 la plus récente (avec l'avant en pointe, et non pas arrondi...). Le groupe était presque prêt à partir. Le motard avec qui j'allais partir est arrivé, cela s'est fait rapidement, il s'est habillé pour, et nous sommes partis. J'apprécie les BMW car ce sont des routières, et on n'y est bien installé à l'arrière.

Nous sommes partis des Allées, avons traversé la ville, rejoint la route de Pézenas, en convoi. Nous avons fait une boucle, du rond point de la "BBB", par la voie d'évitement nord, bretelle à 2 fois 2 voies, puis nous avons rejoint la route de Narbonne, pour entrer dans Béziers à nouveau, derrière la gare, et retour au point de départ. J'ai vraiment apprécié. C'était convivial, C., mon pilote, m'avait dit au départ qu'il roulait tranquille, et je lui avais répondu que ça me convenait. Nous avons roulé comme il faut, en toute sécurité. J'ai remercié C., puis ai dit au revoir à F. et à mon cousin, en leur disant à la prochaine.

(...)

Pour conclure, un grand merci aux pompiers, aux motards au grand cœur, et à tous les bénévoles qui ont permis que ce Téléthon 2008 soit une réussite. Mon après midi a été riche en émotions !

A l'année prochaine!

09/12/2008

Mon Téléthon 2008 - motards

La suite et fin de mon compte-rendu du téléthon 2008. Bonne lecture.

 

J'arrive au milieu des Allées, et je vois des bénévoles pas loin de la Statue de Paul Riquet, derrière une table, ils s'étaient déplacés pour être au plus près des animations. J'ai continué vers le bas, presque tout le matériel était dans le véhicule, pour être déplacé. J'ai donné un coup de main, et j'ai dit que j'allais au stand de la FFMC34, pour faire un tour à moto.

Ils proposaient un petit tour (en ville) à 2€, et un grand tour (environ 15km) à 5€. C'était pour la bonne cause, j'ai opté pour le tour à 5€. Me suis approché de "l'accueil" et ai demandé à participer. On m'a pris mes coordonnées, et on m'a demandé de patienter, j'ai répondu que ça m'était égal, que j'avais tout mon temps. Les motos étaient alignées, j'ai pu admirer les belles mécaniques...  Des motards d'un petit tour sont revenus avec leurs passagers, mais je devais encore attendre, car c'était avec un autre groupe que je devais aller. J'ai un peu discuté avec F., lui ai dit que je ferai de la pub pour leur association. L'ambiance était conviviale, puis il faut dire que nous avons eu de la chance avec le temps : il a fait une super journée.

Au bout d'un moment, on est venu me dire de me préparer, on m'a donné un gilet (orange fluo) et on m'a dit d'essayer un casque, et de vérifier qu'il m'aille bien. J'ai été prêt rapidement, et j'ai attendu qu'on vienne s'occuper de moi.. Cela n'a pas tardé, on est venu me chercher et on m'a dirigé vers une femme motard, en me disant que je partirai pour la balade avec elle! Je ne sais pas pourquoi, mais les 2 ou 3 motards étaient éclatés de rire en me disant cela...  C'est vraiment rocambolesque, j'en rigole encore en vous l'écrivant.

Ils me disent "vous irez avec elle pour la sortie". C'est vrai qu'elle était tout de cuir vêtue (mdr!). Que répondre? J'ai bien été embarrassé un court instant, et ils rigolaient bien derrière moi (pas pour se moquer bien sûr... je n'ai pas les noms, mais je suis physionomiste... ) : je dois dire que je les comprends. J'aurai été une blonde, ou brune, à forte poitrine, ils ne m'auraient pas joué ce numéro... Ils se seraient proposés de me piloter.. Mais je ne leur en veux pas, au contraire, ils ont été vraiment sympa. Ils me laissent seul avec mon "pilote". En fait, elle m'a presque dissuadé d'aller avec elle! Elle devait prendre une autre fille comme passagère et elle me proposait de partir avec une autre moto! Tous les moyens ont été bons, les pneus de sa moto étaient usés, elle ne roulait pas vite, je n'aurai pas de sensation ... (c'était le bouquet!). Elle m'a aussi demandé si partir avec Goldwing ne me branchait pas... Je dois dire que je ne me souviens pas d'avoir fait de sortie avec une moto sportive, mais j'ai quand même une préférence pour les BMW, et il y en avait 2 alignées, des 1200. Je les avais repérées, de couleur bleu gendarmerie en plus! Dans le fil de la discussion j'ai dit que j'aimerai bien aller en BMW, elle m'a dit qu'il fallait trouver le motard qui conduisait, on l'a trouvé, il était prêt à me conduire. Il a voulu quand même trouver le propriétaire. J'ai opté pour la BMW 1200 la plus récente (avec l'avant en pointe, et non pas arrondi...). Le groupe était presque prêt à partir. Le motard avec qui j'allais partir est arrivé, cela s'est fait rapidement, il s'est habillé pour, et nous sommes partis. J'apprécie les BMW car ce sont des routières, et on n'y est bien installé à l'arrière.

Nous sommes partis des Allées, avons traversé la ville, rejoint la route de Pézenas, en convoi. Nous avons fait une boucle, du rond point de la "BBB", par la voie d'évitement nord, bretelle à 2 fois 2 voies, puis nous avons rejoint la route de Narbonne, pour entrer dans Béziers à nouveau, derrière la gare, et retour au point de départ. J'ai vraiment apprécié. C'était convivial, C., mon pilote, m'avait dit au départ qu'il roulait tranquille, et je lui avais répondu que ça me convenait. Nous avons roulé comme il faut, en toute sécurité. J'ai remercié C., puis ai dit au revoir à F. et à mon cousin, en leur disant à la prochaine.

Je suis retourné au stand de la CRF, le groupe des bénévoles avait grossi, il faut dire que l'après midi s'était bien étiré. J'ai raconté ma sortie moto. Il était presque temps de tout plier. Avec tout ça, je n'avais pas passé beaucoup de temps sur le stand. J'ai aidé à plier, et chacun/ chacune est rentré chez soi.

Pour conclure, un grand merci aux pompiers, aux motards au grand cœur, et à tous les bénévoles qui ont permis que ce Téléthon 2008 soit une réussite. Mon après midi a été riche en émotions !

A l'année prochaine!