Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/07/2014

Mathieu Goguel - Danger public

Un des derniers livres que j'ai lus : un vrai coup de coeur!

Polar motard : Danger Public !

Danger Public - Mathieu Goguel"Jeudi 17 octobre 2002. Paris est toujours bloqué, ce qui n'empêche pas certains de bosser. Bertin, Toussaint et Fred n'ont pas le choix: le deux-roues est leur seul moyen de rallier l'institut médico-légal, où doit avoir lieu l'autopsie de Gérard Boucheron"...

Sur fond de périph saturé, de capitale à l'agonie, de vitrines défoncées à coup de BMW, Mathieu Goguel nous plonge ici dans un Paris noir et violent, pour un polar de motard à grand renfort de racaille, de brigade criminelle, d'enquêtes et de faits divers. La fiction emprunte à la réalité 2002 ses éléments pour quelques heures de plaisir à dévorer un vrai policier : où le gentil est un flic motard, le suspens permanent, la mort toujours au rendez-vous et Baupin "un gros con". La 500 GSE croise la roue avec la Speed Triple, le Monster S4 ou la BM R1100 GS. La moto est ici reine du jour et de la nuit.

Le tout se lit comme une Tequila frappée à l'envie, par petite rasade au gré des chapitres 'Paris roule-t-il', 'Sortie de piste', 'Permis de tuer' ou cul sec, la main sur la gorge et les tripes serrées jusqu'au dernier embouteillage.

Mathieu Goguel signe ici à 32 ans son premier roman, après avoir cumulé les casques de consultant, responsable marketing, globe-trotteur, éditeur et fondateur de Start-Up...

Le site ouebe ouvert à l'occasion vaut également le détour, notamment pour y parcourir les premiers des 166 chapitres : www.polar-motard.com

A découvrir en poche, aux éditions Terre de Brume : 9,75 € en librairie ou à commander en ligne (1,5 € de frais de port).
ISBN : 2-84362-187-9

 source de l'article :

26/06/2014

Jerome Bellay - Le bal des pompiers

Le dernier livre que j'ai lu, un coup de cœur que je vous recommande!

 

41FaAqegtGL._SY445_.jpg

 

Le Bal des pompiers, de Jérôme Bellay est publié aux éditions du Cherche Midi (240 p.) 

Résumé : Automne 1958. Une petite ville de garnison mobilise sa population pour son grand bal de société. Le bal des pompiers qui rassemble, comme chaque année, une communauté, lourde de secrets et encore déchirée par l'Occupation et les rancoeurs de l'après-guerre. Ouvriers, artisans, paysans et notables s'y côtoient. On s'habille pour l'occasion, on se pare, on se regarde, on se jalouse, on se critique.

Seulement voilà.

Au coeur de la fête, un incendie éclate. Une jeune femme à la beauté sauvage et provocante, qui fait tourner la tête des hommes, est retrouvée morte dans les décombres.
Mais ce ne sont pas les flammes qui sont la cause de sa mort. Elles masquent un meurtre mystérieux.

Dans le décor de ce village aux soixante-dix bistrots, qui compte autant de militaires que de civils, Jérôme Bellay dessine une galerie de portraits. Et l'un d'entre eux est celui de l'assassin.
Oui, mais lequel ?

L'interview de Jérôme BELLAY

ici

11/05/2014

Claire Favan - Apnée noire

Le 3ème livre que je lis de cet auteur : je ne l'ai pas lu, je l'ai dévoré!

Un grand coup de cœur que je vous conseille : vous ne le lâcherez pas avant de l'avoir terminé!

Lire la suite

22/02/2014

Kjell Eriksson - Le cri de l'engoulevent

Le dernier livre que j'ai lu, une découverte! J'ai vraiment aimé, je vous le recommande.

Un autre auteur suédois que j'apprécie, il me reste à lire en partant de son premier livre...

Des heures de lecture en perspective!

41fuuZLi%2BxL._SY445_.jpg

 

La ville tranquille d'Uppsala est le théâtre d'une série d'actes de vandalisme. Des bandes de jeunes issus de milieux populaires, immigrés ou enfants d'immigrés pour la plupart, se livrent à des délits divers que la police juge sans gravité... jusqu'à ce que le corps d'un adolescent soit retrouvé dans une rue commerçante. Ali a assisté à toute la scène. Traumatisé par la violence dont il a été témoin, ce jeune Iranien ne sait pas encore quel rôle adopter dans cette affaire, d'autant qu'elle se complique, puisque des groupes néonazis prétendent venger cette mort en organisant des expéditions punitives à l'encontre des populations immigrées. A peine rentrée de congé parental, Ann Lindell se voit confier un crime raciste épineux. Tandis qu'elle enquête, elle peine à calmer les ardeurs de son collègue Ola, alors qu'Edvard, son ancien amant, reprend contact. Pas de temps mort pour l'héroïne de Kjell Eriksson dans ce nouvel opus à dominante sociale qui orchestre les crises de conscience de ses personnages sur fond de société suédoise en pleine mutation.

 

20/12/2013

Ake Edwarson - le dernier hiver

un des derniers livres que j'ai lu,

un livre d'occasion, et c'était le dernier d'une série de 10!

l'histoire m'a bien plu, des longueurs parfois, on reste sur sa faim à la fin ...

elle semble bâclée...

il est certain qu'il est mieux de commencer par le volume 1!

 

cvt_Le-dernier-hiver_5349.jpeg

 

Un matin de décembre, une patrouille de police est appelée dans un appartement de Vasastan. Elle trouve un homme en état de choc. Sa compagne est allongée dans leur lit, morte. Quelques jours après se produit un meurtre identique : une femme est étouffée dans un bel appartement du même quartier, son ami à ses côtés. Malgré leurs dénégations, les deux hommes sont les principaux suspects. Il s'agit désormais d'obtenir des aveux. Pourtant, un détail dans les deux appartements intrigue une jeune auxiliaire de police, qui ne peut s'empêcher d'y penser. Quelque chose détonne?

Le Dernier Hiver est le dixième et dernier épisode des aventures du commissaire Erik Winter et ses collègues de la police de Göteborg, une série policière saluée à travers le monde entier.

06:36 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ake edwarson, le dernier hiver, policier, roman, roman policier | | |  Facebook | | |

14/12/2013

Hervé Jourdain - Le sang de la trahison

Un des derniers livres que j'ai lus : un excellent thriller, je vous le recommande!

51qMIFH3CnL._SY445_.jpg

 

***

"Tueurs en série de génération en génération, ça reste une drôle de vocation ! Mais toujours au service de l'Etat. Fallait pas toucher à l'honneur de mes ancêtres...J'aime voir les flics s'agiter à cause de moi, voir leurs gyrophares bleuter les façades du Palais de Justice. Qui éliminera les traîtres à sa mémoire ?"

Ces menaces hantent dramatiquement le "36", au moment où une jeune policière rejoint les "seigneurs" de la Crim', au risque d'assumer une filiation singulière et de se trouver confrontée à une hécatombe dans les rangs du monde judiciaire.

source : amazon.fr

06:28 Publié dans Livres, Police | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hervé jourdain, le sang de la trahison, policier, roman, roman policier, thriller | | |  Facebook | | |

23/11/2013

Franck Thilliez - Atomka

Le dernier livre que j'ai lu de Franck Thilliez : un très bon thriller, je n'ai pas été déçu jusqu'à présent avec ses livres : je vous le recommande!

510UZPsCgBL._SY445_.jpg

 

 

Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d'un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent. Une affaire d'envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu'elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police. Tandis que l'enquête s'accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s'engage alors, détruisant le flic à petit feu.

04/09/2013

Volker Kutscher - Le poisson mouillé

Un des derniers livres que j'ai lus, avec Berlin en toile de fond. J'ai beaucoup aimé, je vous le recommande, j'ai lu aussi le tome 2, et suis en train de lire le tome 3...

41%2B0Byg11nL._.jpg

 

 Ce premier roman d'une série mettant en scène le commissaire Gereon Rath, se déroule à Berlin en 1929. La police fait face à l'agitation politique, à la criminalité grandissante, à la vie nocturne débridée. Le jeune commissaire Rath, à la suite d'une bavure commise à Cologne, sa ville natale, est muté à Berlin et rétrogradé de la criminelle à la police des moeurs.

Berlin, mai 1929. La ville est en pleine ébullition et la police a du mal à être sur tous les fronts à la fois - combats de rue entre forces de l'ordre et communistes, criminalité grandissante et night-clubs clandestins. Et puis il y a ce cadavre repêché au fond du canal et dont personne ne semble connaître l'identité. Sauf Gereon Rath, qui l'a croisé quelques jours avant sa mort. Ce jeune commissaire originaire de Cologne qui travaille pour la brigade des moeurs brûle de résoudre seul cette affaire dans l'espoir d’être intégré à la Criminelle. Car cette enquête risque de rejoindre les dossiers des affaires classées non élucidées appelées « les poissons mouillés ».

Ce roman, le premier d'une série mettant en scène le commissaire Gereon Rath, dresse un fascinant portrait politique et social du Berlin des années vingt avec ses aspirations contradictoires? Rêve de régime autoritaire ou soif de dissipation.

30/07/2013

Victor del Arbol - La tristesse du samourai

Le dernier livre que j'ai lu : 2 périodes se chevauchent, pas évident au début de suivre ... mais au bout du compte j'ai beaucoup aimé : je vous le recommande (âme sensible s'abstenir)

41D04pXsPGL._SY445_.jpg

 Mise élégante et port altier, une femme arpente les quais de la gare de Mérida au petit matin. Des passagers apeurés n’osent croire que la guerre est finie, mais Isabel fait partie de la caste des vainqueurs et n’a rien à redouter des phalangistes arrogants qui battent le pavé en ce rude hiver 1941. Elle presse la main de son plus jeune fils et écrit à l’aîné, qu’elle s’apprête à abandonner, les raisons de sa fuite. Le train pour Lisbonne partira sans elle. L’enfant rentre seul chez son père, obnubilé par le sabre qu’un homme vient de lui promettre. Il n’est encore qu’un petit garçon vulnérable, très attaché à sa mère. Et Isabel disparaît pour toujours. Des années plus tard, une avocate envoie sous les verrous un inspecteur jugé coupable d’une bavure policière. Evidences et preuves s’amoncellent : la joute est trop aisée et la victoire trop belle. María vient d’ouvrir une effroyable boîte de Pandore, libérant quatre décennies de fureur, de vengeance et de haine dont elle ignore tout et qui pourtant coulent dans ses veines. De l’après-guerre espagnol à la tentative de coup d’Etat de février 1981, la saga familiale abonde en complots, enlèvements et trahisons qui marquent trois générations au fer rouge. Un instituteur de village s’est épris d’une femme trop grande pour ses rêves. Faute originelle qui a transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d’honneur des samouraïs en un pitoyable massacre. Se jouant à merveille d’un contexte historique opaque, La Tristesse du Samouraï est un intense thriller psychologique qui mène les personnages aux limites de leurs forces pour briser la transmission héréditaire d’un péché mortel.

12/04/2013

Ingrid Astier - Angle mort

Un des derniers livres que j'ai lus : un point de vue intéressant, une partie de l'histoire est racontée par le braqueur lui même ... J'ai accroché au bout de quelques chapitres, et je vous le recommande!

 

41NGzVQjj6L._SL500_AA300_.jpg

 

«Les armes, c'est comme les femmes, on les aime quand on les touche.»
Diego est braqueur, né à Barcelone. Il vit à Aubervilliers, dans une hacienda délabrée, avec son frère Archibaldo et des souvenirs. Leur soeur, Adriana, a fait d'autres choix. Artiste au cirque Moreno, elle rêve d'accro cher son trapèze à la tour Eiffel.
À Paris, un braquage que la police surveillait pour obtenir le flagrant délit tourne au massacre. La traque est lancée, du quai des Orfèvres au canal Saint-Denis, du port de l'Arsenal aux replis secrets d'Aubervilliers. La brigade criminelle du 36 et le 2e DPJ enquêtent. Les commandants Desprez et Duchesne, aidés de la Fluviale, essaient de démêler les fils. Un nom finit par tomber : Diego. Entre flingages et virées nocturnes Diego garde toujours un temps d'avance. Comment piéger celui que rien n'arrête ?
Tandis que l'enquête progresse, aussi implacable que le destin, des histoires cristallisent et les sentiments viennent bouleverser les liens de sang. Une tragédie effrénée, où rayonne le soleil noir de la liberté.

Ingrid Astier vit à Paris. Révélée par Quai des enfers (prix Paul Féval de la Société des gens de lettres, prix Lafayette, prix Polar en plein coeur, prix Sylvie Turillon), elle poursuit avec ce roman une fresque dédiée à Paris et à la Seine. Elle est la marraine de la brigade fluviale.
source : amazon.fr

20:42 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ingrid astier, angle mort, série noire, roman noir, roman, roman policier, policier | | |  Facebook | | |