Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/04/2014

Compte-rendu piste cyclo moto CRS 2011

archives de 2011  - bonne lecture

Hier, mercredi,  j'ai assisté à une sensibilisation à la conduite des 2 roues, sur le parking de Auchan Béziers : bonne lecture.

Archives de 2010 :

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010-fin

extrait du compte-rendu de  l'année dernière (vous comprendrez pourquoi) :

"j'anticipe vos questions : hé non, je n'ai pas demandé à essayer le simulateur, je n'ai jamais fait de moto de ma vie, j'appréhende, pourtant j'aimerai bien une fois essayer. J'avais tout sur place, sur la piste, motos avec double commande, des moniteurs / formateurs dont c'est le métier d'apprendre la conduite de la moto & la sécurité routière aux conducteurs de 2 roues, que voulez vous, par moment je suis trop timide et me mets moi même des barrières ..."

Je suis venu en voiture, me suis garé à quelques centaines de mètres du parking où se tenait la piste. Au moment où j'arrivais, des moniteurs CRS mettaient en place, j'ai dit salut de la tête à un, qui m'a répondu avec un grand sourire... La voiture de gendarmerie était présente. J'avais prévu : 2 appareils photos numériques ( APN dont un grand zoom). J'ai été faire un tour dans la galerie, c'est la semaine de la sécurité routière, donc il y avait plusieurs partenaires (pompiers, prévention routière ...). J'ai vu 2 gendarmes motards en bottes à un bureau (trop timide que je suis, je ne me suis pas approché!). J'ai discuté un instant avec mon ami pompier JMC.

Retour à la piste. Casquettes, lunettes de soleil, crème solaire (on ne sait jamais!), et bien sûr APN en bandoulière. L'année avant, j'avais téléphoné au chef de piste pour demander l'autorisation, il me l'avait accordée, sous réserve que je ne publie pas mes photos ... Cette fois, j'ai fait un tour des barrières, de façon à prendre la température (si on peut dire, il faisait très "chaud!"). J'ai reconnu des moniteurs CRS de vue, je pense qu'eux aussi m'ont reconnu ... J'ai pris des photos, sans me cacher (pour une fois).

Home trainer (moto fixe). J'avais dans l'idée, cette fois, de demander à faire pour la première fois de ma vie un essai de conduite moto (c'est beaucoup dire!). J'ai profité qu'un moniteur (B.) explicait à une jeune fille et à un jeune homme pour me mettre à une barrière. J'ai écouté les explications, et j'ai bien regardé tous les gestes. J'étais très concentré (vous me connaissez! sourire). Quand les 2 ont eu fini, j'ai demandé aussi à passer, il a paru surpris, mais il m'a dit "ok". Me voilà prêt à chevaucher la moto fixe, il m'a re-expliqué les bases (bon, j'ai le permis, donc même si les commandes sont différentes, démarrer, point mort, embrayer, accélerer, freiner, je suis en terrain de connaissance). J'ai fait 2 fois les simulations : démarrer, freiner à "un stop" (virtuel), dans l'ensemble ça se passait bien. Merci à B., pédagogue, calme et patient (ce qui me va et dont j'ai besoin quand je suis en phase d'apprentissage)... Au moment de partir, il m'a demandé si je voulais passer sur une moto à double commande ... j'ai bien réfléchi (je me connais bien), et j'ai finalement dit "oui" (je ne risquais rien de toute manière).

 

Certificat d'inscription

La moto à double commande sur la piste. Nous sommes allés au départ de la piste, il m'a remis un blouson, un casque et des gants, avec une petite fiche (qu'il a remplie) que je devais donner à "mon" moniteur CRS. (J'ai le coeur qui bat encore fort quand je tape ce compte-rendu mercredi soir). Un des moniteurs est passé à ce moment là et il a dit quelque chose du genre : "l'ancien, il fait de la moto?" (l'ancien, c'est moi, en rapport à l'âge des jeunes! excellent!). Le moniteur était prêt, il a mis la moto au départ, il m'a rapidement redit les instructions (commandes, ne pas utiliser la poignée frein roue avant). Autant B. était patient et expliquait "calmement", ce moniteur m'a presque "pressé" d'avancer. Il va de soi qu'en si peu de temps je n'avais aucun automatisme, j'ai fait quelques mètres, mais il a dû rapidement prendre le relais. J'étais crispé, je m'embrouillais presque dans les commandes, et pour tout dire je n'avais pas l'équilibre. Nous avons fait un tour de piste, c'est lui qui commandait, j'avais les mains sur le réservoir de la moto. Le second départ n'a pas été concluant non plus, j'accélérais trop, il m'a finalement dit au milieu du tour qu'on en restait là. Je n'ai pas été déçu : je connais mes limites et mes points faibles, je m'en doutais de toute manière, cela m'a conforté dans cette idée. Ce qu'il me faudrait ce serait des séances dans un simulateur (genre comme les voitures, ou bien les avions!), m'enfin, j'ai essayé et j'en suis très content!!

Pendant que je quittais le blouson, 2 moniteurs entraient sur la piste, ils m'ont "reconnu" et m'ont dit "mais c'est le photographe" (en plus du "boss" maintentant j'ai le surnom de photographe"!) : il faut dire que déjà l'année passée j'avais pris des photos, mais là j'y ai été "franco". Comme les années précédentes, une ambiance "bon enfant", loin du tout répression, franchement j'ai vraiment eu du plaisir à être présent hier après midi! 

Pour conclure, j'ai été au delà de ma "timidité", un moment dont je me souviendrai, je sais maintenant à quoi m'attendre (sourire). Je retiendrais le professionnalisme de ces hommes,  pour faire partager leur passion de la moto,  bravo messieurs les CRS!

À bientôt pour de nouvelles aventures!!

 

édition : pour répondre à une question de Thomas : oui, les moniteurs étaient en uniforme de CRS et bottes (la tenue de motard "classique") - même avec cette forte chaleur - J'étais dans mon élément (pour ceux et celles qui me connaissent!)

26/05/2011

Compte-rendu piste cyclo moto CRS 2011

Hier, mercredi,  j'ai assisté à une sensibilisation à la conduite des 2 roues, sur le parking de Auchan Béziers : bonne lecture.

Archives de 2010 :

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010-fin

extrait du compte-rendu de  l'année dernière (vous comprendrez pourquoi) :

"j'anticipe vos questions : hé non, je n'ai pas demandé à essayer le simulateur, je n'ai jamais fait de moto de ma vie, j'appréhende, pourtant j'aimerai bien une fois essayer. J'avais tout sur place, sur la piste, motos avec double commande, des moniteurs / formateurs dont c'est le métier d'apprendre la conduite de la moto & la sécurité routière aux conducteurs de 2 roues, que voulez vous, par moment je suis trop timide et me mets moi même des barrières ..."

Je suis venu en voiture, me suis garé à quelques centaines de mètres du parking où se tenait la piste. Au moment où j'arrivais, des moniteurs CRS mettaient en place, j'ai dit salut de la tête à un, qui m'a répondu avec un grand sourire... La voiture de gendarmerie était présente. J'avais prévu : 2 appareils photos numériques ( APN dont un grand zoom). J'ai été faire un tour dans la galerie, c'est la semaine de la sécurité routière, donc il y avait plusieurs partenaires (pompiers, prévention routière ...). J'ai vu 2 gendarmes motards en bottes à un bureau (trop timide que je suis, je ne me suis pas approché!). J'ai discuté un instant avec mon ami pompier JMC.

Retour à la piste. Casquettes, lunettes de soleil, crème solaire (on ne sait jamais!), et bien sûr APN en bandoulière. L'année avant, j'avais téléphoné au chef de piste pour demander l'autorisation, il me l'avait accordée, sous réserve que je ne publie pas mes photos ... Cette fois, j'ai fait un tour des barrières, de façon à prendre la température (si on peut dire, il faisait très "chaud!"). J'ai reconnu des moniteurs CRS de vue, je pense qu'eux aussi m'ont reconnu ... J'ai pris des photos, sans me cacher (pour une fois).

Home trainer (moto fixe). J'avais dans l'idée, cette fois, de demander à faire pour la première fois de ma vie un essai de conduite moto (c'est beaucoup dire!). J'ai profité qu'un moniteur (B.) explicait à une jeune fille et à un jeune homme pour me mettre à une barrière. J'ai écouté les explications, et j'ai bien regardé tous les gestes. J'étais très concentré (vous me connaissez! sourire). Quand les 2 ont eu fini, j'ai demandé aussi à passer, il a paru surpris, mais il m'a dit "ok". Me voilà prêt à chevaucher la moto fixe, il m'a re-expliqué les bases (bon, j'ai le permis, donc même si les commandes sont différentes, démarrer, point mort, embrayer, accélerer, freiner, je suis en terrain de connaissance). J'ai fait 2 fois les simulations : démarrer, freiner à "un stop" (virtuel), dans l'ensemble ça se passait bien. Merci à B., pédagogue, calme et patient (ce qui me va et dont j'ai besoin quand je suis en phase d'apprentissage)... Au moment de partir, il m'a demandé si je voulais passer sur une moto à double commande ... j'ai bien réfléchi (je me connais bien), et j'ai finalement dit "oui" (je ne risquais rien de toute manière).

 

Certificat d'inscription

 

La moto à double commande sur la piste. Nous sommes allés au départ de la piste, il m'a remis un blouson, un casque et des gants, avec une petite fiche (qu'il a remplie) que je devais donner à "mon" moniteur CRS. (J'ai le coeur qui bat encore fort quand je tape ce compte-rendu mercredi soir). Un des moniteurs est passé à ce moment là et il a dit quelque chose du genre : "l'ancien, il fait de la moto?" (l'ancien, c'est moi, en rapport à l'âge des jeunes! excellent!). Le moniteur était prêt, il a mis la moto au départ, il m'a rapidement redit les instructions (commandes, ne pas utiliser la poignée frein roue avant). Autant B. était patient et expliquait "calmement", ce moniteur m'a presque "pressé" d'avancer. Il va de soi qu'en si peu de temps je n'avais aucun automatisme, j'ai fait quelques mètres, mais il a dû rapidement prendre le relais. J'étais crispé, je m'embrouillais presque dans les commandes, et pour tout dire je n'avais pas l'équilibre. Nous avons fait un tour de piste, c'est lui qui commandait, j'avais les mains sur le réservoir de la moto. Le second départ n'a pas été concluant non plus, j'accélérais trop, il m'a finalement dit au milieu du tour qu'on en restait là. Je n'ai pas été déçu : je connais mes limites et mes points faibles, je m'en doutais de toute manière, cela m'a conforté dans cette idée. Ce qu'il me faudrait ce serait des séances dans un simulateur (genre comme les voitures, ou bien les avions!), m'enfin, j'ai essayé et j'en suis très content!!

Pendant que je quittais le blouson, 2 moniteurs entraient sur la piste, ils m'ont "reconnu" et m'ont dit "mais c'est le photographe" (en plus du "boss" maintentant j'ai le surnom de photographe"!) : il faut dire que déjà l'année passée j'avais pris des photos, mais là j'y ai été "franco". Comme les années précédentes, une ambiance "bon enfant", loin du tout répression, franchement j'ai vraiment eu du plaisir à être présent hier après midi! 

Pour conclure, j'ai été au delà de ma "timidité", un moment dont je me souviendrai, je sais maintenant à quoi m'attendre (sourire). Je retiendrais le professionnalisme de ces hommes,  pour faire partager leur passion de la moto,  bravo messieurs les CRS!

À bientôt pour de nouvelles aventures!!

 

édition : pour répondre à une question de Thomas : oui, les moniteurs étaient en uniforme de CRS et bottes (la tenue de motard "classique") - même avec cette forte chaleur - J'étais dans mon élément (pour ceux et celles qui me connaissent!)

25/11/2010

Opération sécurité routière pour les deux-roues


Opération sécurité routière pour les deux-roues à Beaucaire
envoyé par telemiroir-wizdeo. - L'info internationale vidéo.

Publiée le 17/11/10

Opération de prévention routière à Beaucaire dans le but de sensibiliser les jeunes de 14 à 18 ans aux risques liés à la conduite des deux-roues


archives du blog :

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010

J'étais en terrain connu ... sauf que je ne m'attendais pas à voir une voiture break de la gendarmerie garée sur le parking! De loin, je voyais des uniformes avec des polo bleus clairs gendarmerie, pas de doute! La piste, les panneaux, les boudins, l'endroit où l'on donnait les casques (cette fois en face du restaurant) : tout était semblable. J'avais mon appareil photo avec moi, la veille j'avais téléphoné au chef de piste*, et lui avais demandé si je pouvais publier des photos sur mon blog (...)

pour lire la suite cliquer ici

* le chef de piste : que l'on peut voir dans la vidéo!

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010-fin

J'y suis allé cette fois vers 15h00. A mon arrivée, j'ai reconnu P.M.(un pompier) qui est souvent dans les manifestations de ce genre, je lui ai serré la main, on a discuté un instant, à sa gauche se trouvait un groupe de gendarmes.  Seulement quelques jeunes étaient présents, ils évoluaient sur la piste. Comme il fallait faire un classement, plusieurs formateurs évaluaient un jeune sur sa conduite du 2 roues. Je me suis mis derrière une barrière, à suivre l'évolution des jeunes, en ne perdant pas du regard ce que faisaient les formateurs CRS.(...)

pour lire la suite cliquer ici

* * * * * * * * * * * * * *

Les bons gestes sur deux-roues (Mondeville)

pas de code pour intégrer la vidéo : cliquer sur le lien pour accéder à la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xcj6jv_les-bons-gestes-s...

Publiée le 11/03/10

Sensibilisation des jeunes sur les bons gestes à avoir sur la conduite en moto.


* * * * * * * * * * * * * *

archives du blog : 04.06.2010


Jeunes et CRS sur la même moto 1/2

http://www.youtube.com/watch?v=0kUdjxYQ7rw

 

mairieivry 15 avril 2009 — Pendant quatre jours, en avril, les jeunes de 14 à 18 ans ont été conviés gratuitement à une opération de sensibilisation à la sécurité routière. Cet apprentissage de la conduite du deux-roues était organisé par le GEMA (groupement des entreprises mutuelles dassurances) et encadré par une brigade mobile de CRS. Le champion du monde ivryen de moto Christophe Guyot parraine ce dispositif.

 

Jeunes et CRS sur la même moto 2/2

http://www.youtube.com/watch?v=NuTRjuAwliw

21/09/2010

Les bons gestes sur deux-roues (Mondeville)

pas de code pour intégrer la vidéo : cliquer sur le lien pour accéder à la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xcj6jv_les-bons-gestes-s...


Sensibilisation des jeunes sur les bons gestes à avoir sur la conduite en moto.

 

archives du blog :

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010

compte-rendu-piste-cyclo-moto-crs-2010-fin

04/06/2010

Jeunes et CRS sur la même moto

Jeunes et CRS sur la même moto 1/2

http://www.youtube.com/watch?v=0kUdjxYQ7rw

 

mairieivry 15 avril 2009Pendant quatre jours, en avril, les jeunes de 14 à 18 ans ont été conviés gratuitement à une opération de sensibilisation à la sécurité routière. Cet apprentissage de la conduite du deux-roues était organisé par le GEMA (groupement des entreprises mutuelles dassurances) et encadré par une brigade mobile de CRS. Le champion du monde ivryen de moto Christophe Guyot parraine ce dispositif.


Jeunes et CRS sur la même moto 2/2

http://www.youtube.com/watch?v=NuTRjuAwliw

01/06/2010

Compte-rendu piste cyclo moto CRS 2010 (fin)

Vendredi, il y avait la remise des prix, comme il y a 2 ans : http://monjournaldebord.midiblogs.com/archive/2008/03/10/...

J'y suis allé cette fois vers 15h00. A mon arrivée, j'ai reconnu P.M.(un pompier) qui est souvent dans les manifestations de ce genre, je lui ai serré la main, on a discuté un instant, à sa gauche se trouvait un groupe de gendarmes.  Seulement quelques jeunes étaient présents, ils évoluaient sur la piste. Comme il fallait faire un classement, plusieurs formateurs évaluaient un jeune sur sa conduite du 2 roues. Je me suis mis derrière une barrière, à suivre l'évolution des jeunes, en ne perdant pas du regard ce que faisaient les formateurs CRS. De francs moments de complicité entre eux. Ils donnaient des conseils aux jeunes, ils plaisantaient avec eux, mais toujours avec beaucoup de professionnalisme. A un moment, 2 motards de la police nationale (FMU de Béziers) se sont garés en face d'où j'étais, j'en ai reconnu un de vue. Ils sont descendus de leur moto, et sont venus serrer les mains de leurs collègues motards CRS. Les motos étaient une BMW 1150 et une Yamaha 1300 FJR. Quand la Yam est parti, j'ai pris plaisir à écouter le moteur, c'est de la moto!  En même temps, un groupe de gendarmes était placé à ma gauche. Je regardais évoluer les jeunes sur leurs motos, mais je regardais aussi autour de moi. J'ai quitté la piste pour aller faire un tour à la galerie marchande, et là surprise j'ai vu mon ami JMC avec le gendarme en bottes que j'avais vu mercredi après midi. Ils étaient à une table, avec un monsieur de la sécurité routière. JMC prenait des notes sur un carnet, je n'ai pas osé le déranger, car ils étaient tous les trois en pleine discussion. Je me suis placé à côté d'un simulateur, un monsieur était en train de s'entraîner, avec quelq'un de du stand qui lui donnait des conseils et lui commentait sa façon de conduire.

j'anticipe vos questions : hé non, je n'ai pas demandé à essayer le simulateur, je n'ai jamais fait de moto de ma vie, j'appréhende, pourtant j'aimerai bien une fois essayer. J'avais tout sur place, sur la piste, motos avec double commande, des moniteurs / formateurs dont c'est le métier d'apprendre la conduite de la moto & la sécurité routière aux conducteurs de 2 roues, que voulez vous, par moment je suis trop timide et me mets moi même des barrières ...

Je reprends mon récit, je regardais le monsieur sur le simulateur, l'écran (ça me rappelait à Montpellier, à la Foire Expo, quand j'avais testé ma conduite voiture sur un simulateur, freinage sur route mouillée...). JMC avait fini d'écrire et de parler, je me suis dirigé vers lui, et lui ai serré la main. Nous avons discuté un bon moment. Il écrivait un article, m'a-t-il dit. Le gendarme à ses côtés s'est levé, j'ai suivi leur discussion, je n'ai rien loupé (comme vous pouvez vous douter, sourire). J'ai pris congé, et suis retourné à la piste. Ils se  préparaient pour aller dans la galerie marchande. Je n'ai pas assisté à la remise des prix et je n'ai pas été discuter avec le chef de piste. L'année prochaine sûrement.

Voilà, c’est terminé pour de bon.

En conclusion, des expériences intéressantes. Je n'ai pas eu la surprise de 2008, cette édition était une redite pour moi, mais avec des variantes, et de nombreux "acteurs" impliqués.   Je retiendrais le professionnalisme de ces hommes,  pour faire partager leur passion de la moto, et ce pour inculquer aux jeunes les règles de conduite d'un 2 roues. Une très bonne ambiance, loin de la répression à tout va, les jeunes sont sensibles à ces manifestations, ils sont demandeurs j'ai pu m'en rendre compte : bravo messieurs les CRS!

quelques liens sur la piste cyclo moto CRS - GEMA

http://www.motomag.com/Piste-cyclo-moto-pas-toucher-svp-5...

http://www.moto-net.com/actualites-motos-746-S%C3%A9curit...

http://www.msr83.var.equipement.gouv.fr/article.php3?id_a...

31/05/2010

Compte-rendu piste cyclo moto CRS 2010

Le compte-rendu que vous attendiez : bonne lecture.

La semaine dernière, j'ai assisté à une sensibilisation à la conduite des 2 roues, sur le parking de Auchan. Les moniteurs/ fomateurs étaient des  CRS motards. C'était la 3ème édition, j'avais assisté en 2008, et en 2009, je n'avais pas pu y assister, car  j'étais à Montreuil en formation!

Cette fois-ci, je suis arrivé à 14h00, tout était en place, comme pour la première édition : http://monjournaldebord.midiblogs.com/archive/2008/03/06/...

J'étais en terrain connu ... sauf que je ne m'attendais pas à voir une voiture break de la gendarmerie garée sur le parking! De loin, je voyais des uniformes avec des polo bleus clairs gendarmerie, pas de doute! La piste, les panneaux, les boudins, l'endroit où l'on donnait les casques (cette fois en face du restaurant) : tout était semblable. J'avais mon appareil photo avec moi, la veille j'avais téléphoné au chef de piste, et lui avais demandé si je pouvais publier des photos sur mon blog (...). Il m'avait répondu que prendre des photos c'était autorisé, mais que les publier je ne pouvais pas, que le Ministère de l'Intérieur ne me donnerait pas l'autorisation. Il va sans dire que j'allais prendre des photos, sans me cacher, vu que j'avais l'autorisation. Il était de bonne heure, peu d'ados étaient présents pour le moment. Je  me suis mis derrière une barrière, juste en face de là où on donnait les casques et les blousons. Sur ma droite un groupe de gendarmes, treillis polos bleus marine, et un gendarme en bottes! (...). J'étais dans mon élément, et je savourais l'instant présent!

Les formateurs étaient toujours en bottes, pantalon moulant, et chemise blanche des motards. J'ai suivi l'évolution des motos, cyclos, motos à double commande. L'objectif de l'opération : " sensibiliser les adolescents aux risques de deux-roues par une initiation pratique aux risques de la conduite ". Je me souviens d'un moniteur qui a dit à un jeune " tu n'as pas respecté la priorité à droite, 2 tours à pousser la moto". Le jeune était dégoûté, façon de parler, mais ils se pressaient pour pouvoir participer. Je suis resté de 14h à 15h, d'autres jeunes allaient entrer sur la piste au bout d'une heure. A un moment, un des CRS était en train de faire des réparations à une barrière, je lui ai demandé si le chef de piste était là, il m'a répondu que non, pourquoi? J lui ai dit que j'avais l'autorisation de prendre des photos ... pour qui? Pour moi ... ok je pouvais en prendre tant que je voulais (sourire). Je me suis absenté un moment, ai vu mon ami JMC, qui était présent au stand des pompiers. Nous avons discuté un instant. Puis, je suis allé dans la galerie marchande. Je me suis arrêté au stand de la sécurité routière, et qu'elle n'a pas été ma surprise de voir le gendarme en bottes au milieu d'un groupe, sur le stand. J'ai continué dans la galerie marchande, puis je suis revenu au stand, le gendarme était installé à un simulateur de conduite moto (vous savez, comme les jeux vidéos, mais à part que là c'est comme en réel, avec les commandes comme une "vraie" moto) : je suis resté un instant à le regarder piloter "son engin" ... Vous imaginez bien que je n'ai rien loupé de la vue de ses bottes bien cirées et brillantes! Il était près de 15h, je suis retourné à la piste, et suis rentré chez moi.

la suite (après midi de vendredi) demain.

Je vous souhaite une très bonne semaine - Have a great week

(absent pour la journée, je passerai vous visiter ce soir)

26/05/2010

Béziers - Sécurité routière - Solidarité

Aujourd'hui,  à Béziers :

Sécurité routière

Sensibilisation à la conduite des 2 roues. Sur le parking Béziers 2 Auchan de 14h à 17h.

Piste cyclo moto CRS - GEMA

Solidarité

Réunion publique pour la préparation du Téléthon 2010. 18h30 Maison de la Vie Associative

source : Midi Libre

je serai présent à ces 2 manifestations.

* * * * * * *  * * * * * * *

archives du 06.03.2008

(...)

La piste se trouvait en effet à l’entrée du parking, juste en face Conforama. Je suis arrivé, ai vu la piste elle même, avec au sol le marquage, les plots, les « boudins » pour amortir des chocs, les barrières, et sur ma gauche un long véhicule  aménagé : genre ceux qu’on voit dans la caravane du tour de France. Ce véhicule  avait plusieurs portes, avec des escaliers pour accès. Au pied d’une porte se trouvaient des policiers CRS en uniforme, moniteurs qui encadraient l’opération. J’ai de suite vu leurs belles bottes en cuir… Ils étaient jeunes, la plupart une coupe militaire, ou rasés complètement ! J’ai fait le tour du véhicule par le derrière, pour me retrouver à l’entrée de la piste. Rien n’était en place. Il y avait également un stand des pompiers. J’ai fait un tour rapide, et me suis arrêté devant une barrière. Ils commençaient à mettre en place. Le véhicule se trouvait maintenant sur ma droite, la piste juste devant moi. Certains jeunes arrivaient.

2 policiers CRS sont entrés, ont commencé à mettre en place les panneaux pour que la piste soit opérationnelle. Un 3ème a pris une moto (double commande) et a commencé à faire des tours. J’ai suivi son évolution.

J’ai pu voir qu’ils avaient de bien belles bottes, je ne loupai rien. Ca entrait, ça sortait.

Les jeunes se voyaient remettre un carton, pour leur permettre ensuite d’entrer sur la piste. L’objectif de cette opération est : "sensibiliser les adolescents aux risques de deux-roues par une initiation pratique aux risques de la conduite". Chaque ado était pris en charge par un moniteur CRS. Il se voyait remettre un blouson, des gants, un casque, et soit il prenait un scooter, soit une moto, soit il partait avec un moniteur sur un 125, en double commande.

L’objectif était bien la sensibilisation aux dangers de la route lorsqu’on conduit un deux-roues (au delà de la formation à la conduite d’une moto). Certains jeunes n’écoutaient pas les consignes, n’en faisaient qu’à leur tête (...) : pour « gage » ils devaient pousser la moto, ou le scooter pendant 2 tours, je peux vous dire qu’ils « tiraient » une drôle de tête quand ça leur arrivait !

Je trouvais que je n’étais vraiment pas bien placé à l’endroit où j’étais… J’ai décidé de changer de place. A ma droite, en fait, devant le véhicule, se trouvait un CRS, avec les motos, et c’était là (à mon avis) le plus intéressant. C’est là que les jeunes étaient équipés, qu’on leur donnait la moto, et c’est de là qu’ils partaient. J’ai fait un déplacement « stratégique » (sourire). Je me suis appuyé à la barrière, et j’avais une vue plongeante sur le dispositif central de l’opération elle même. (...)

Ce qui m’a paru intéressant c’est d’assister aux différentes phases de l’opération : du scooter, à la moto, ou à la moto « en double commande » avec un animateur CRS en uniforme et bottes. D’où j’étais je pouvais voir, et entendre. J’ai suivi tout, écouté les conseils qu’on leur donnait, les remarques, les blagues.

Ce que je retiens c’est le professionnalisme de ces hommes, leur patience, leur passion de la moto qu’ils transmettent. Avec toujours l’objectif de sensibilisation aux dangers du deux-roues.

Je n’ai jamais fait de moto de ma vie. Déjà pour le permis je n’étais pas doué, je l’ai eu du 1er coup, mais je ne suis pas vraiment doué pour l’apprentissage. A plusieurs reprises hier , j’aurai aimé demander si c’était possible de faire un tour « en double commande ». Déjà 1° je n’ai pas osé demander (parfois je suis trop timide…) .. et 2°  j’ai toujours eu une appréhension à la conduite d’un véhicule motocycliste. L’expérience aurait pu être intéressante cependant (voir l’article en lien) - il me manquait quand même une initiation  théorique, et une pratique des éléments de sécurité.

Je n’ai rien raté de cette après-midi, toutes les conditions étaient réunies pour me laisser un bon souvenir.

http://monjournaldebord.midiblogs.com/archive/2008/03/06/...

10/03/2008

Compte-rendu piste cyclo moto CRS (fin)

Suite et fin du compte-rendu.

Vendredi dernier, dans l'après midi, il était prévu une remise des prix.

Je me suis rendu en début d’après midi sur place. Il n’y avait pas de public cette fois ci, quelques jeunes étaient sur la piste, les moniteurs CRS étaient en place. Seuls les meilleurs jeunes avaient été retenus (10 sur 350 environ – seuls 7 étaient présents). J’ai assisté un instant aux évolutions : il s’agissait de parcours, comme lors de l’épreuve du permis, suivre un itinéraire, respecter les panneaux, maniabilité..

Au bout d’un instant, j’ai été faire un tour, il était vraiment de bonne heure. Je suis revenu pour 15h20. Les jeunes continuaient à évoluer à l’intérieur de la piste. Les moniteurs donnaient des conseils, accompagnaient le jeune, il avait droit à un cours pratique particulier, chaque moniteur était à son côté pour le faire progresser. C’est un expérience qui m’aurait bien tenté (si j’avais pu en bénéficier).

Au bout d’un moment, je vois les moniteurs, un par un, sortir de la piste, entrer dans le véhicule. Ils se sont changés. Ils sont revenus en habit de cérémonie : les bottes, la culotte de moto, chemise blanche, cravate et veste. Ils ont fait stopper les motos, et les jeunes sont sortis de la piste.

C’ était l’heure de la remise des prix.

Des pompiers étaient partenaires de l’opération, j’en connaissais 2. Je suis allé les saluer, j’en ai reconnu un 3ème, et j’ai fait connaissance avec un autre. Nous avons discuté un instant. Pendant ce temps, les moniteurs ainsi que les personnes en charge de l’opération (partenaires) préparaient le nécessaire pour la remise des prix. Le vent était fort, il faisait froid, j’ai vu le groupe se diriger vers le centre commercial. J’ai suivi, tout en discutant avec le pompier.

Ils ont installé une table dans la galerie de Auchan. Des petits fours et des boissons étaient déjà en place. Les moniteurs CRS dans leurs habits de cérémonie avaient suivi. Le chef de poste, responsable de l’opération a fait une déclaration. Puis ça a été au tour de la remise des prix (casque de moto, blouson de moto…) : de beaux prix. Les partenaires ont fait une déclaration aussi.

Depuis un bon moment, je voulais demander s’il y avait une plaquette de l’opération, au moment où je voulais demander, les moniteurs CRS étaient en train de se changer dans le véhicule, porte ouverte (j’allaient quand même pas aller leur demander à ce moment là – sourire). Bon, nous nous étions déplacés, j’ai profité d’un instant « opportun » pour m’approcher d’un moniteur CRS en uniforme et je lui ai dit : « bonjour, je suis venu mercredi après midi pendant que c’était ouvert au public, j’ai fait un article de l’opération sur mon blog sur Internet, et je voulais vous demander s’il y avait une plaquette de l’opération… » (Moi qui suis timide, j’en revenais pas d’avoir osé … ). Lui, vraiment sympathique (j’en n’ai jamais douté- sourire) : « bien sûr, vous demanderez ça à la personne responsable de l’opération » et il me montre le chef de poste, celui qui avait fait les déclarations. Il me dit « vous lui demanderez tout à l’heure, vous avez le temps ? » Qu’allais-je répondre ? Que non, j’étais pressé, que je m’ennuyais là… rires ! Je lui ai répondu « oui, bien sûr, je lui demanderai tout à l’heure, merci ». Donc, je n’avais qu’à attendre, je suis resté un bon moment encore à côté des moniteurs CRS, ils rigolaient entre eux, j’ai pu voir leur complicité, c’était flagrant à voir,

Le groupe se vidait peu à peu, je ne suis pas resté, et je suis retourné à l’emplacement de la piste. Un des moniteurs CRS s’était mis en habits civils, il commençait à démonter la piste, sortir les motos… Je me suis mis à l’écart, à une barrière, et j’ai attendu. Un instant après le groupe de moniteurs CRS est arrivé, mais pas le chef de poste, il s’est présenté peu après. Je suis allé à sa rencontre, au même moment un des partenaire est aussi allé à sa rencontre. Le chef de poste m’a dit « vous voulez me demander quelque chose ? » Je lui ai fait ma demande. Il m’a répondu « oui, nous avons des plaquettes, il m’en reste une, suivez moi. » Je l’ai suivi, au bureau du milieu, dans le véhicule. J’ai monté à sa suite les quelques marches, on l’a interrompu au milieu des marches, me suis arrêté moi aussi. Une fois dans le bureau, il a cherché la plaquette, il me l’a donnée, je l’ai ouverte devant lui, il m’a montré à l’arrière, et m’a dit «  vous avez mon nom, mon numéro de téléphone, n’hésitez pas à m’appeler si vous avez des questions » Je l’ai remercié chaleureusement, je lui ai même serré la main, en lui disant « merci Monsieur » (je suis poli quand même, et bien élevé, sourires). J’ai descendu les quelques marches, fier, avec ma plaquette à la main.

Voilà, c’est terminé pour de bon.

En conclusion, des expériences intéressantes à plusieurs niveaux. Je retiendrais le professionnalisme de ces hommes, leur sympathie, leur dévouement pour faire partager leur passion de la moto, et ce pour inculquer aux jeunes les règles de la sécurité routière (règles de conduite, sur la moto entre autres).